Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Articles avec #dans la presse

«Petits candidats» à Toulouse : pourquoi ils y croient

11 Mars 2014, 07:56am

Publié par La Dépêche

Mesurés à moins de 5 % d’intentions de vote par notre sondage, six des dix candidats toulousains ne sont sûrs ni d’être remboursés de leur frais de campagne, et encore moins d’entrer au Capitole. Tous promettent pourtant d’aller jusqu’au bout.

Mais qu’est ce qui fait encore courir les candidats aux élections municipales de Toulouse auxquels le sondage Ipsos pour «La Dépêche du Midi», «France 3 Midi-Pyrénées» et «France Bleu Toulouse», attribue moins de 5 % d’intentions de vote à un mois du scrutin ? Placés sous un seuil d’étiage qui les relègue au rang de «petits candidats», ils ne sont sûrs de n’être ni remboursés de leurs frais de campagne, et encore moins d’entrer par la petite porte de l’opposition au conseil municipal du Capitole. Leur réservoir électoral sonne creux ? Tous iront pourtant, coûte que coûte, au combat politique.

Jean-Christophe Sellin (FDG) : «Je ne suis pas un petit candidat !». Il a le couteau entre les dents et promet d’utiliser l’arme nucléaire du CSA contre le prochain institut de sondage ou média qui ne respectera pas l’intitulé de sa liste. Car Jean-Christophe Sellin en est convaincu : si Ipsos l’a mesuré à seulement 4 % les 21 et 22 février derniers, c’est parce qu’il a été présenté aux sondés comme le candidat du Parti de gauche. «Or, nous sommes officiellement déclarés en préfecture comme la liste A Toulouse, place au Peuple, Front de Gauche. Et là, ça change tout», considère le mélenchoniste, en rappelant que des précédents sondages respectueux du label FDG avaient évalué sa performance électorale à 10 % et 7 %. «Souvenez-vous que notre organisation a fait descendre plus de 50 000 personnes dans la rue, que Mélenchon a obtenu plus de 15 % à la Présidentielle à Toulouse», ajoute le candidat qui se place plus volontiers dans le camp des poids lourds : «Sérieusement, une liste estampillée FDG, c’est autre chose que de Veyrac ou Belaubre», soupire Sellin, en concluant que «4 %, ça ne correspond à rien. Évidemment, nous serons au-dessus de 5 %».

Christine de Veyrac (SE) : «On ne se bat pas pour des places ou de l’argent». Mesurée à 4 % par Ipsos, l’eurodéputée qui fait désormais campagne en dehors des partis a gagné 1 point d’intentions de vote par rapport au précédent sondage. Mais sa véritable influence politique, Christine de Veyrac la situe plus volontiers sur la qualité du débat électoral. «Nous sommes entrés en campagne sous le double signe de l’ambition et de la proximité, considérant que depuis trop longtemps, Toulouse fait du surplace. Sur bien des sujets, nous avons été aux avant-postes et contraints les autres candidats à venir sur notre terrain. C’est déjà une victoire sur ceux qui, par ailleurs, privilégient l’insulte et l’invective au dialogue. Si le score de 4 % se confirme, nous n’aurons ni élus ni remboursement de nos frais électoraux. Et alors ? C’est un risque que nous prenons en conscience parce que nous faisons de la politique au sens noble du terme. Les électeurs ont le choix : voter pour nous ou pour des étiquettes».

Jean-Pierre Plancade (SE) : «Nous serons au second tour». «Si les sondages faisaient une élection, alors je n’aurais pas consacré ma vie à la politique», déclare, philosophe, le sénateur de Haute-Garonne qui disputera les élections municipales à Toulouse en candidat indépendant. Ipsos lui prête un score de 2 % ? «Je ne sais pas comment travaillent les instituts, mais notre propre outil de mesure nous situe plutôt à 7 % aujourd’hui. Et comme dans toute élection, les derniers quinze jours seront déterminants. Avec un PS auquel les électeurs ont retiré leur confiance et une UMP embourbée dans les affaires, nous franchirons mécaniquement le seuil des 10 % et nous serons les arbitres du second tour», pronostique Plancade. Et s’il se trompe ? «Je n’aurais aucun regret. J’aime cette ville et ç’aurait été une grande frustration de ne pas aller au combat électoral».

Ahmed Chouki (NPA) : «Zéro regret». A 2 % d’intentions de vote, le candidat du NPA n’est pas déçu : «C’est autant que Plancade dont le budget de campagne est cinq fois supérieur au nôtre, et pas beaucoup moins bien que Sellin», constate Ahmed Chouki. «Nous avons réussi à constituer une liste, la plus jeune à Toulouse, à imposer les quartiers comme une thématique de campagne transversale. Si nous perdons de l’argent, ce n’est pas grave. Nous n’aurons pas perdu notre temps et nous nous serons fait entendre. Je pense cependant que dans l’intérêt du débat démocratique, les petits candidats devraient bénéficier d’un dispositif de soutien financier spécifique. Parlons-en aux parlementaires qui dans leur grande majorité défendent le principe du vote utile», ironise Chouki.

Sandra Torremocha (LO) : «Minoritaires, et alors ?». La candidate de Lutte Ouvrière ne se fait pas d’illusion. «Nous savons que nous sommes minoritaires et que nous ne serons pas élus. Mais dans un contexte de crise politique où l’électorat ouvrier ne sera pas épargné par l’abstention, il importe qu’à travers nous, ceux qui veulent exprimer leur révolte ou leur colère soient représentés».

Elisabeth Belaubre (RC) : «En campagne pour gagner». La candidate du Rassemblement Citoyen de Corinne Lepage n’a jamais fait mystère des raisons qui l’ont conduite à se présenter. Troisième adjointe de Pierre Cohen, son mandat a comme un goût d’inachevé. Elle qui aurait voulu faire beaucoup plus prend donc son destin politique en main. Et ce n’est pas le score de 1 % évalué pour elle par Ipsos qui entamera sa détermination : elle est en campagne pour la gagne.

 

Source : http://www.ladepeche.fr/images/header/logo.png

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/10/1835960-petits-candidats-a-toulouse-pourquoi-ils-y-croient.html

Elisabeth Belaubre (photo prise en marge de la Conférence de Presse du 6 mars 2014)

Elisabeth Belaubre (photo prise en marge de la Conférence de Presse du 6 mars 2014)

Cet article a inspiré notre commentaire suivant :

Bonjour,

La Dépêche a raison.
Je le confirme ici, je suis une petite candidate.
En effet, en m'étirant bien le matin, je mesure 1,52m :)
Mais je n'ai pas les idées courtes.
Je suis fière de présenter avec mon équipe de Citoyennes et de Citoyens, tous issus de la société civile, 45 projets concrets, 100% possibles, 100% nécessaires et créateurs d'emplois.
http://le.rassemblement.citoyen.toulouse.midi-pyrenees.over-blog.com/2014/01/le-rassemblement-citoyen-municipales-2014-toulouse.html#Pro

De quoi redonner espoir à nos concitoyens qui se trouvent face à notre République en pleine déliquescence ; une vraie République bananière comme l'a indiqué Corinne Lepage venue le 10 mars soutenir notre liste.

Notre démarche pragmatique, loin de toute idéologie de droite ou de gauche, consiste à mettre en place le plus rapidement possible ce qui fonctionne par ailleurs en l'adaptant aux conditions toulousaines ; tout simplement pour mieux vivre à Toulouse.
Ceci devrait rassembler toutes les Toulousaines, tous les Toulousains et tous les Usagers de La Ville Rose (de jour comme de nuit).

Ils exprimeront d'ailleurs concrétement leur confiance retrouvée grâce à une politique fondée sur une base solide le 23 mars à la grande surprise des maîtres es-sondages bidonnés de la Capitale qui tentent d'entretenir un système agonisant.
Construisons nous-mêmes Demain !

Cordialement
Elisabeth Belaubre

 

P. S. :

 

Lire la suite

Municipales : Corinne Lepage à Toulouse pour soutenir Elisabeth Belaubre

10 Mars 2014, 08:38am

Publié par Guillaume Truilhé

Elisabeth Belaubre, troisième adjointe de la municipalité de Pierre Cohen a annoncé ce vendredi sa candidature à la mairie de Toulouse. Corinne Lepage, Députée Européenne écologiste et présidente nationale du Rassemblement Citoyen est à Toulouse ce lundi pour soutenir la liste d’Elisabeth Belaubre aux prochaines élections municipales à Toulouse.

 

Candidate à la mairie de Toulouse depuis fin décembre, l'adjointe au maire sortante, Elisabeth Belaubre, a déposé mardi sa liste en préfecture. Soutenue par le Rassemblement Citoyen et accompagnée du Collectif force citoyenne, elle est parvenue à boucler sa liste à temps, « et même avec deux jours d'avance ». Ce lundi, Corinne Lepage, Députée Européenne écologiste et présidente nationale du Rassemblement Citoyen est à Toulouse en compagnie de Marie-Jeanne Husset, journaliste, ex-directrice du magazine 60 millions de consommateurs et tête de Liste pour les Élections Européennes pour soutenir la candidate. Elle tiendra un meeting à 18h30, salle du Sénéchal, 17 rue de Rémusat.

Guillaume Truilhé

 

Source : Toulouse Infos

http://www.toulouseinfos.fr/index.php/dossiers/breves/10522-municipales--corinne-lepage-a-toulouse-pour-soutenir-elisabeth-belaubre.html

Lire la suite

Municipales : La liste de Belaubre (Rassemblement Citoyen) à Toulouse

7 Mars 2014, 15:37pm

Publié par Anthony Assemat

Une partie des colistiers entourant Élisabeth Belaubre, la tête de liste.

Une partie des colistiers entourant Élisabeth Belaubre, la tête de liste.

La rumeur grandissait à mesure que la date limite du dépôt des listes (le jeudi 6 mars) approchait : Élisabeth Belaubre (Rassemblement citoyen), ancienne 3e adjointe au maire de Pierre Cohen (PS) en charge de la santé environnementale et de la restauration scolaire, aurait pu déclarer forfait faute d’avoir pu réunir ses 69 noms.

Finalement, l’ancienne candidate aux municipales à Pau en 2001 sera bien de la bataille pour le Capitole. Avec un mot d’ordre : « Résister au pessmisme et à l’insuffisance des partis traditionnels ». Les axes qu’elle va développer dans les quinze jours qui séparent les électeurs toulousains du premier tour seront la création de 60 lignes de microbus, la création de 10 000 jardins partagés et le plein emploi sur le territoire avec la réorientation des aides et de la politique de la Commission économique et emploi de Toulouse Métropole.

Avant le premier tour, Élisabeth Belaubre sera en réunion publique ce lundi 10 mars à la salle du Sénéchal (18h30), avec la présence de Corine Lepage, qui préside au niveau national le Rassemblement citoyen, avant un meeting prévu le mercredi 19 mars à la salle San Subra de Saint-Cyprien (18h30), en présence cette fois-ci de la réalisatrice Coline Serreau, « la marraine de notre campagne », rend hommage Élisabeth Belaubre.

 

Voici les 69 noms de la liste « Le Rassemblement citoyen » :

 

1. Élisabeth BELAUBRE

2. Jean-Félix HONORINE

3. Néjia BEN ABDELHAFIDH

4. Zouhir LAMALCH

5. Rahma OUSALAH

6. Cédric LHEURIN

7. Florence THINARD

8. Mohamadi ADAM IBOURA

9. Aurore BONNEFOI

10. Marc CHAMINADE

11. Sylvie FOUCAULT

12. James CHAPERT-MEISSE

13. Virginie RUEFF

14. Marc ROUZAUD

15. Muriel FORTUNE

16. Romain BOUVILLE

17. Isabelle ESTADAS

18. Fy RAKOTONINDRAINA

19. Anne THIRION

20. Bruno DRUILLE

21. Yoanna RENAULT-BOY

22. Yannis BOLFA

23. Nadia PISÈNE

24. Félix THOMIAS

25. Catherine AUFFRET

26. Laurent ROBIN

27. Corinne SABONI

28. Mohamed EL AMINE

29. Kettia DESBONNES

30. Vincent BELAUBRE

31. Zayidati AHAMADA

32. Frédéric SOULE

33. Claire ROCHER

34. Mounir HARCHANI

35. Sylvie RAKOTONINDRAINA

36. Yoann BUI

37. Dominique RABASSE-MOLES

38. Alexandre BARRE

39. Isabelle MARTEIL

40. Julien BAILS

41. Murielle VOISIN

42. René CAZETTE

43. Vanessa CHAMINADE

44. Jean-Luc GONZALEZ

45. Maria-Paloma B.

46. Jonshon RAMONJIARIVONY

47. Nazia ADAM IBOURA

48. Karim CHADLI

49. Christine-Marie BOUSQUET

50. Jean-Noël CANTIN

51. Sania M’MADI

52. Pierre BARTHÈRE

53. Marie GROS

54. Ali M’MADI

55. Marie-Aure COTTA

56. Mohamed NADJAR

57. Mariata MADI

58. Pascal JARROSSON

59. Léa NGHIEM

60. Pierre CORRAZE

61. Liliane FAYE

62. Pierre MOURE

63. Sarah FABRE

64. Julien KOTIMBI

65. Véronique MIRALLES

66. Franck LAMOLY

67. Jamyla HALFAYA

68. Cyril DAUFRESNE

69. Élise PINTUS

 

Source : Voix du midi

http://www.voixdumidi.fr/municipales-la-liste-de-belaubre-rassemblement-citoyen-a-toulouse-56447.html

Lire la suite

Il faudra compter avec Belaubre

7 Mars 2014, 11:06am

Publié par Juliette Pousson

La troisième adjointe de Pierre Cohen sera bien présente aux élections municipales. La candidate du Rassemblement Citoyen s’est tournée vers le Collectif Force Citoyenne afin de former sa liste à temps. 

69 noms déposés à la préfecture. Pari réussi pour Elisabeth Belaubre, candidate du Rassemblement Citoyen. La troisième adjointe au maire a dévoilé hier sa liste de colistiers. L’occasion d’annoncer son union avec le Collectif Force Citoyenne, qui lui a permis d’ajouter 24 noms à sa liste.

« En tant que personne en situation de handicap, je suis très déçu. Au niveau du travail et du logement, les handicapés sont exclus. La France est très en retard, notamment comparée aux pays nordiques ou encore aux Etats-Unis. Retard que je veux rattraper. J’ai rencontré Mme Belaubre et nous avons convenu de faire une alliance », explique Jean-Félix Honorine, président du mouvement Force Citoyenne. Fondé en septembre 2013 le collectif accueille une centaine d’adhérents en Haute-Garonne, et environ six cents en France. « Nous portons les valeurs des personnes en situation de handicap. Nous défendons leur inclusion mais aussi celle de toute personne en difficulté », ajoute Nejia Ben Abdelhafidh, membre du collectif et numéro trois de la liste.

zz groupe

Elisabeth Belaubre, entourée de ses colistiers ( photo fournie par son équipe)

La gratuité des musées pour les handicapés

Fixer un pourcentage prioritaire au logement pour les personnes handicapées, leur offrir des billets pour les musées, ou encore favoriser l’accessibilité de la ville, font donc partie des propositions nouvelles d’Elisabeth Belaubre. La candidate est revenue sur les principaux axes de son programme et a adapté certaines idées à ses nouveaux alliés.

- Transports : créer plus de deux cents microbus en arrêt à la demande et adaptés aux personnes en situation de handicap. « Un coût modeste en matière d’investissement, mais très efficace. ». Proposer un service de location de vélos longue durée pour les étudiants et jeunes travailleurs, avec des abris à vélos « qui seront de vrais espaces de vie : avec un gardiennage, de quoi se désaltérer, des sanitaires. »

- Quartiers : installer une police de proximité, permettre un suivi scolaire auprès des jeunes, et ce « pourquoi pas dès la maternelle », mettre l’accent sur l’insertion des jeunes.

- Emplois : « arrêter la dépendance au secteur aéronautique » en accompagnant l’artisanat et les PME. Créer une école municipale de maraîchage biologique. « Idée qui, je suis sûre, va essaimer dans le reste de la France. Les produits étant directement toulousains, ils seront moins chers puisqu’ils nécessiteront moins d’intermédiaires.»

- Culture : relancer la culture en créant pour chaque école une « annexe qui proposera une réelle pratique de la musique, du théâtre et de la danse. » Instaurer la gratuité pour 50 % des places à l’Opéra et à la Halle aux grains.

Programme ajusté, liste complétée, Elisabeth Belaubre sera bien présente au premier tour des municipales le 23 mars. Mais selon le dernier sondage Ipsos, seul 1 % des Toulousains prévoit de glisser le bulletin de vote de la candidate dans l’urne.

Juliette Pousson

La liste complète ci-dessous :

1

BELAUBRE ÉLISABETH

2

HONORINE JEAN-FÉLIX

3

BEN ABDELHAFIDH NEJIA

4

LAMALCH ZOUHIR

5

OUSALAH RAHMA

6

LHEURIN CÉDRIC

7

THINARD FLORENCE

8

ADAM IBOURA MOHAMADI

9

BONNEFOI AURORE

10

CHAMINADE MARC

11

FOUCAULT SYLVIE

12

CHAPERT–MEISSE JAMES

13

RUEFF VIRGINIE

14

ROUZAUD MARC

15

FORTUNE MURIEL

16

BOUVILLE ROMAIN

17

ESTADAS ISABELLE

18

RAKOTONINDRAINA FY

19

THIRION ANNE

20

DRUILLE BRUNO

21

RENAULT-BOY YOANNA

22

BOLFA YANNIS

23

PISÈNE NADIA

24

THOMIAS FÉLIX

25

AUFFRET CATHERINE

26

ROBIN LAURENT

27

SABONI CORINNE

28

EL AMINE MOHAMED

29

DESBONNES KETTIA

30

BELAUBRE VINCENT

31

AHAMADA ZAYIDATI

32

SOULE FRÉDÉRIC

33

ROCHER CLAIRE

34

HARCHANI MOUNIR

35

RAKOTONINDRAINA SYLVIE

36

BUI YOANN

 37

RABASSE-MOLES DOMINIQUE

38

BARRE ALEXANDRE

39

MARTEIL ISABELLE

40

BAILS JULIEN

41

VOISIN MURIELLE

42

CAZETTE RENÉ

43

CHAMINADE VANESSA

44

GONZALEZ JEAN-LUC

45

B. MARIA-PALOMA

46

RAMONJIARIVONY JONSHON

47

ADAM IBOURA NAZIA

48

CHADLI KARIM

49

BOUSQUET CHRISTINE-MARIE

50

CANTIN JEAN-NOEL

51

M’MADI SANIA

52

BARTHÈRE PIERRE

53

GROS MARIE

54

MMADI ALI

55

COTTA MARIE-AURE

56

NADJAR MOHAMED

57

MADI MARIATA

58

JARROSSON PASCAL

59

NGHIEM LÉA

60

CORRAZE PIERRE

61

FAYE LILIANE

62

MOURE PIERRE

63

FABRE SARAH

64

KOTIMBI JULIEN

65

MIRALLES VÉRONIQUE

66

LAMOLY FRANCK

67

HALFAYA JAMYLA

68

DAUFRESNE CYRIL

69

PINTUS ÉLISE

 

 

Source : Capitole(s) 2014

http://capitole2014.com/2014/03/07/il-faudra-compter-avec-belaubre/

 

 

Lire la suite

Force et rassemblement citoyen autour d'E. Belaubre

7 Mars 2014, 08:50am

Publié par B. dv.

De gauche à droite : Nejia Ben Abdelhafidh, Élisabeth Belaubre, Jean-Félix Honorine et Zouhir Lamalch

De gauche à droite : Nejia Ben Abdelhafidh, Élisabeth Belaubre, Jean-Félix Honorine et Zouhir Lamalch

Ils s’y sont mis à deux mais la liste est enfin bouclée ! Mardi dernier les collaborateurs d’Élisabeth Belaubre ont déposé en préfecture les 69 noms de la liste du Rassemblement citoyen. Mais si elle continue bien à porter le nom du mouvement créée par Corinne Lepage l’été dernier, la liste Belaubre est aussi celle du collectif des Forces Citoyennes qui a choisi de fusionner avec l’équipe de l’ancienne élus Vert au Capitole. Ce jeune collectif rassemble une centaine de militants dans la région toulousaine. Il défend «des idées de justice sociale, la diversité et la laïcité». «Nous sommes également les porte-voix des personnes en situation de handicap», précise Jean-Félix Honorine, le n° 2 de la liste ou figure 24 candidats issus des rangs de son mouvement et 45 noms sous l’étiquette du mouvement des Citoyens.

Dans son programme composé de 45 propositions «100 % possibles et 100 % nécessaires» présenté hier soir à la presse, Élisabeth Belaubre développe les thèmes qui lui sont chers tels que la poursuite du développement du bio dans les cantines scolaires, où la promotion d’une filière de maraîchage bio, dans l’agglomération et la création de la première école municipale de maraîchage bio sur le site de la ferme communale de Candie. Mais au-delà de ces projets verts, la candidate Belaubre a choisi de faire porter ses efforts sur l’emploi et les transports. Pour créer du travail elle table sur le développement d’une nouvelle ceinture maraîchère autour de Toulouse, la création de commerces de proximité pour distribuer les légumes bios produits localement, des nouveaux postes de chauffeurs issus du redéploiement des transports publics, les énergies renouvelables et sur le développement de Cafés Culture. Autant de pistes qu’il faudra financer en réorientant vers les entrepreneurs locaux une partie de l’argent investi dans la politique de soutien au rayonnement industriel de la ville. C’est également en réaffectant une partie du budget actuellement consacré au développement des bus à hauts niveaux de service (BHNS), et en cessant de financer des travaux publics en lieu et place de moyens de transport qu’Élisabeth Belaubre compte réussir une révolution «modeste mais efficace» des transports. Une réorganisation profonde basée sur un maillage de la ville par des microbus d’une dizaine de places qui passeront toutes les dix minutes dans les quartiers.

Pour réunir les 69 noms qui figurent sur la liste du Rassemblement citoyen, Élisabeth Belaubre à reçu le soutien du jeune collectif «Forces citoyennes»


Les 69 noms du Rassemblement citoyen

1 Elisabeth Belaubre, 2 Jean-Félix Honorine, 3 Nejia Ben Abdelhafidh, 4 Zouhir Lamalch, 5 Rahma Ousalah, 6 Cédric Lheurin, 7 Florence Thinard, 8 Mohamadi Adam Iboura, 9 Auroe Bonnefoi, 10 Marc Chaminade, 11 Sylvie Foucault, 12 James Chapert-Meisse, 13 Virginie Rueff, 14 Marc Rouzaud, 15 Muriel Fortune, 16 Romauin Bouville, 17 Isabelle Estadas, 18 Fy Rakotonindraina, 19 Anne Thirion, 20 Bruno Druille, 21 Yoanna Renault-Boy, 22 Yannis Bolfa, 23 Nadia Pisène, 24 Félix Thomas, 25 Catherine Auffret, 26 Laurent Robin, 27 Corinne Saboni, 28 Mohamed El Amine, 28 Kettia Besbonnes, 29 Vincent Belaubre, 30 Zayidati Ahamada, 31 Frédéric Soule, 32 Claire Rocher, 33 Mounir Harchani, 34 Sylvie Rakotonindraiana, 36 Yoann Bui, 37 Dominique Rabasse-Moles, 38 Alexandre Barre, 39 Isabelle Marteil, 40 Julien Bails, 41 Murielle Voisin, 42 René Cazette, 43 Vanessa Chaminade, 44 Jean-Luc Gonzalez, 45 Marie-Paloma B., 46 Jonshon Ramonjiarivony, 47 Nazia Adam Iboura, 48 Karim Chaldi, 49 Christine-Marie Bousquet, 50 Jean-Noel Cantin, 51 Sania M’madi, 52 Pierre Barthère, 53 Marie Gros, 54 Ali Mmadi, 55 Marie-Laure Cotta, 56 Mohamed Nadjar, 57 Mariata Madi, 58 Pascal Jarosson, 59 Léa Nghiem, 60 Pierre Corraze, 61 Liliane Faye, 62 Pierre Moure, 63 Sarah Fabre, 64 Julien Kotimbi, 65 Véronique Miralles, 66 Franck Lamoly, 67 Jamyla Halfaya, 68 Cyril Daufresne, 69 Elise Pintus.

B. dv.

 

Source : La Dépêche

http://www.ladepeche.fr/article/2014/03/07/1833669-force-et-rassemblement-citoyen-autour-d-e-belaubre.html

 

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>