Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Demain en décembre 2013

30 Novembre 2013, 17:09pm

Publié par Le RC_TMP

Demain

Citoyennes, Citoyens, Amis Twittos, favorisez, re-transmettez nos tweets, commentez-les !

Sur l'agenda du Rassemblement Citoyen de Toulouse & Midi-Pyrénées en décembre 2013, nous avons :

 

  • L'enquête publique sur le futur Parc des expositions de Toulouse jusqu'au 13 décembre

 

 

Consultez le dossier officiel ici

Donner votre avis là

 

 

  • Une conférence de presse le mercredi 18 décembre 2013 à l'atelier Filrouge 4 Rue Saint-Nicolas Paris à 11 heures

Présentation des villes où le Rassemblement Citoyen aura des candidats aux élections municipales de 2014

Voir quelques traces de cet évènement ici

 

  • Une conférence de presse à 11h. le vendredi 20 décembre au Florida, 12 Place du Capitole Toulouse.

Elisabeth Belaubre évoquera le rôle du Rassemblement Citoyen dans la campagne des élections municipales 2014 à Toulouse

 

Pour toute demande d'information(s), contactez-nous :

  1. par courriel : rcitoyentoulouse @ gmail.com
  2. par l'onglet CONTACT ci-dessus prévu à cet effet.

Pour l'instant, les Rencontres Citoyennes ont lieu à Toulouse en général les jeudi à partir de 19H00 sauf exception.

Lire la suite

Le Rassemblement Citoyen affirme sa présence aux Municipales à Toulouse

28 Novembre 2013, 17:33pm

Publié par Le RC_TMP

Le choix du Rassemblement Citoyen de faire entendre sa voix et de présenter ses candidats aux élections municipales reste pertinent.  Les analyses et les propositions faites par #LeRC_TMP* doivent être clairement formulées devant les Toulousains pour faire évoluer positivement les choix et les méthodes de l'action politique municipale. La présence du Rassemblement Citoyen dans le débat des élections municipale est donc nécessaire.
Dans l'esprit de ses statuts et de ses valeurs, #LeRC_TMP souhaite favoriser le rassemblement dans le respect des convictions humanistes et écologistes de chacun, et dans la perspective d'actions concrètes, ambitieuses et généreuses.

 

* #LeRC_TMP est le mot-clic du Rassemblement Citoyen de Toulouse & Midi-Pyrénées employé dans les réseaux sociaux...

Elisabeth Belaubre anime une réunion de campagne le 28 novembre 2013

Elisabeth Belaubre anime une réunion de campagne le 28 novembre 2013

Lire la suite

La ville de Mouans-Sartoux et Unplusbio invités au cœur des cantines de Toulouse

26 Novembre 2013, 20:08pm

Publié par Un plus Bio

Elisabeth Belaubre (à g.), l’élue de Toulouse en charge de la restauration municipale, nous a accueillis avec une grande gentillesse et une solennité qui nous a touchés.

Elisabeth Belaubre (à g.), l’élue de Toulouse en charge de la restauration municipale, nous a accueillis avec une grande gentillesse et une solennité qui nous a touchés.

Apprendre à mieux se connaître et tisser des liens féconds, voilà une des raisons d’être d’Unplusbio. Et la semaine dernière, c’est à Toulouse qu’une réunion de grande qualité a permis de croiser des savoir-faire et de nouveaux points de vue sur la restauration collective bio. Élisabeth Belaubre, élue écologiste de la ville de Toulouse, a invité Gilles Pérole, son homologue en charge de l’éducation à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) ainsi que les membres d’Unplusbio (la présidente Catherine Brette et les deux salariés Stéphane Veyrat et Juliette Sermage) à venir voir de près comment fonctionne la restauration scolaire de la quatrième ville de France. Une restauration exemplaire, en régie directe, qui dessert plus de 30% de produits bio à quelque 30000 convives quotidiens avec un accent particulier mis sur l’approvisionnement local. L’élue de la ville rose était venue quelques semaines auparavant à Mouans-Sartoux visiter la régie agricole municipale dont le fonctionnement tourne désormais à plein.

Un petit tour au coeur de la cuisine centrale. Ici la zone de stockage des denrées dont 30% sont bio.

Un petit tour dans les coulisses de la cuisine centrale. Ici la zone de stockage des denrées dont 30% sont bio.

C’est de cet exemple qu’Elisabeth Belaubre souhaite s’inspirer pour le reproduire à l’échelle bien supérieure d’une régie agricole toulousaine de près de… 300 hectares. Légué par d’anciens propriétaires à la commune en 1976, ce domaine de Candie est en effet devenu le premier agriculteur de Haute-Garonne en même temps qu’une ferme municipale en milieu urbain qui produit, pour le moment, des céréales et du vin. Lieu de promenade, poumon vert de la ville et zone de production agricole, ce lieu étonnant est porteur d’avenir. Cette année, il est arrivé au terme d’une reconversion de trois ans vers l’agriculture biologique. Avec un peu d’ambition, il pourrait bientôt faire pousser des tonnes de légumes en direction de la cuisine centrale.

Le domaine de Candie, aux portes de la ville, est une ferme municipale qui produit du vin, des céréales et, qui sait bientôt, des légumes pour l'ensemble de la restauration municipale.

Le domaine de Candie, aux portes de la ville, est une ferme municipale qui produit du vin, des céréales et, qui sait bientôt, des légumes pour l’ensemble de la restauration municipale.

C’est du moins l’ultime espoir d’Elisabeth Belaubre dont le combat, toujours pragmatique, a déjà permis de remporter une victoire contre les OGM bannis de l’alimentation des animaux qui entrent dans la composition des menus toulousains. Privilégier les circuits courts est une autre exigence: l’élue planche actuellement sur l’approvisionnement en viande bovine bio produite dans le département.

Dans la grande cuisine centrale, le personnel s'affaire à la préparation de quelque 30 000  repas.

Dans la grande cuisine centrale, le personnel s’affaire à la préparation de quelque 30 000 repas.

Dynamique, l’avenir toulousain de la restauration publique est aussi en construction. La grande cuisine centrale, déjà ancienne, devrait faire l’objet d’un programme de rénovation. A ce propos, l’élue écologiste suit de près les messages de Mouans-Sartoux et d’Unplusbio qui rappellent combien une rélfexion sur la « décentralisation » des cuisines peut être intéressante. Nous en avons ainsi profité pour décrire l’expérience du Gard qui relocalise des cuisines autonomes au sein des collèges. Mais là, nous étions déjà entrés dans la sphère d’enjeux politiques et financiers locaux. Modestes, nous avons préféré rester sur le palier !

 

Source : Un plus Bio

http://www.unplusbio.org/la-ville-de-mouans-sartoux-et-unplusbio-invites-au-coeur-des-cantines-de-toulouse/

Lire la suite

A quoi sert le ministère de l'Écologie ?

26 Novembre 2013, 14:00pm

Publié par Corinne Lepage

Voici quelques semaines, Libération avait titré sur la malédiction du ministère de l'Écologie. La question mérite encore davantage d'être posée après la conférence sur le climat de Varsovie où Philippe Martin n'a même pas cherché à faire de la figuration.

En tant qu'ancienne titulaire du poste et négociatrice du Burden Sharing (partage du fardeau de réduction des émissions de gaz à effet de serre) en 1997, je me sens humiliée de voir ainsi le ministre de l'écologie devenu ministre de l'Énergie et des Transports en 2007 être dépossédé d'une compétence ancienne et majeure du ministère, le climat.

Il ne s'agit que d'un symbole, certes puissant, d'une déconstruction scientifiquement organisée du grand ministère d'État crée en 2007, et au-delà de la disparition pure et simple d'un ministère dédié au long terme, aux ressources naturelles et à l'économie ou construction d'une économie écologique. Le grand ministère crée pour Alain Juppé et occupé par Jean Louis Borloo avait un avantage et un inconvénient aussi considérables l'un que l'autre.

L'avantage était d'intégrer l'écologie dans les grandes politiques publiques au rang d'un ministère d'État et de donner une cohérence au développement durable. L'inconvénient était de faire en réalité disparaître l'écologie et de satisfaire le ministère de l'équipement qui rêvait de mettre la main sur l'environnement, gagnant au passage l'énergie! La disparition d'une direction de la nature ou des ressources naturelles en a été la traduction matérielle.

Contrairement à ce que l'on pouvait espérer d'un gouvernement de gauche, a fortiori avec une participation verte, depuis l'élection de François Hollande, le ministère va de charybde en Scylla. La perte de l'urbanisme et du logement ouvrait une première brèche dans la cohérence d'ensemble. Le ministère délégué aux Transports s'est avéré très vite être en réalité un ministre de plein exercice de fait, les titulaires successifs du poste de l'environnement restant muets sur ces sujets. Restaient donc la direction des habitats et celle de l'énergie et du climat.

 

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/ministere-ecologie-philippe-martin_b_4342128.html

Lire la suite

Municipales, Toulouse : Belaubre va être candidate

25 Novembre 2013, 16:42pm

Publié par Anthony Assemat

Elisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire actuel en charge de la restauration scolaire, de la santé et de l’environnement

Elisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire actuel en charge de la restauration scolaire, de la santé et de l’environnement

Élisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire, du Rassemblement Citoyen, sera vraissemblablement candidate au Capitole. Explications.

 

Selon nos informations, Élisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire de Pierre Cohen en charge de la restauration scolaire, de la santé et de l’environnement, devrait être candidate à la mairie de Toulouse et porter les couleurs du Rassemblement citoyen, mouvement initié par l’ancienne ministre Corinne Lepage dont elle est la responsable en Midi-Pyrénées et la porte-parole nationale.

L’officialisation de sa candidature devrait se faire à l’occasion de la prochaine assemblée générale du mouvement, qui se tient ce jeudi 29 novembre au soir, avant la tenue d’une conférence de presse début décembre. Une vraie-fausse surprise de la part cette ancienne membre d’Europe Écologie-Les Verts, qui avait déjà avancé cette éventualité dans nos colonnes il y a deux mois et qui ne s’est jamais caché de ses rapports compliqués avec le maire de Toulouse.

Négociations pour un ticket avec Plancade (DVG)

Adepte de la liberté de ton, Élisabeth Belaubre, qui avait récolté 13% des suffrages sous la bannière des Verts en 2001 aux municipales de Pau face à André Labarrère, pourrait exercer son droit d’inventaire de l’époque Cohen… et ne pas partir seule dans l’affaire. En effet, toujours selon nos informations, des discussions poussées sont en cours avec Jean-Pierre Plancade, ancien président de Tisséo et ex-socialiste parti en dissidence en 2008 lors des élections sénatoriales, qui s’est déclaré candidat au Capitole récemment. Si Élisabeth Belaubre devrait faire des propositions sur l’environnement et la restauration, notamment des projets avortés par la majorité municipale actuelle, des idées neuves sur les transports en commun, réalistes économiquement, sont promises…

Si la candidature d’Élisabeth Belaubre se confirme ce jeudi 29 novembre, la gauche dans son ensemble présenterait pas moins de 4 listes : celle pilotée par Pierre Cohen, le maire sortant (PS-PRG-PCF-MRC), Antoine Maurice (Europe Écologie-Les Verts); Jean-Christophe Sellin (Parti de gauche), et, donc, Élisabeth Belaubre. Sonnant comme un désaveu supplémentaire de rassemblement au premier tour.

 

Source : Voix du Midi

http://www.voixdumidi.fr/municipales-toulouse-belaubre-va-etre-candidate-58053.html

Lire la suite

Climat: (COP19) Varsovie adopte une feuille de route vers Paris semée d’embuches

24 Novembre 2013, 08:02am

Publié par Corinne Lepage

A l’issue de la conférence sur le climat à Varsovie, Corinne Lepage, député européen membre de la délégation officielle du Parlement, a déclaré :
« La feuille de route adoptée à Varsovie laisse tous les obstacles devant nous, et la France va devoir redoubler d’efforts pour espérer aboutir à un nouvel accord sur le climat en 2015. Pour y arriver, la France va devoir jouer collectif avec ses partenaires européens et les pousser à relever le niveau d’ambition de l’Union européenne pour les objectifs climat de 2030. »

La feuille de route adoptée à Varsovie prévoit que les pays « qui le peuvent » fourniront leurs « contributions » de réduction des émissions (plutôt que des engagements) en avance de la conférence de Paris, au début de l’année 2015. La nature juridique de ces contributions devra être précisée plus tard.

« La conférence de Varsovie n’a pas non plus apporté la clarté nécessaire sur la nature des engagements financiers des pays développés, et sans cela il va être difficile de convaincre les pays en développement d’accepter de s’engager dans un nouveau régime juridique qui entraînerait des obligations pour eux aussi. »

« La Commission a fait preuve de ténacité dans ces négociations, il est d’autant plus regrettable que la présidence polonaise ait choisi d’organiser un sommet sur le « charbon propre », qui a terni l’image de l’Europe et n’a pas contribué à créer une atmosphère constructive lors de cette conférence de Varsovie ».

 

Source :

http://www.cap21.net/articles/10722-.php

Lire la suite

Rencontre citoyenne du 21 novembre 2013

21 Novembre 2013, 21:32pm

Permalien de l'image intégrée

  • L'organisation de la campagne pour les élections municipales se poursuit : La création d'une association de Financement étant effective, un RdV va être pris pour ouvrir un compte bancaire.

    Une AG extraordinaire sera convoquée jeudi 25-11-13, afin de valider les options choisies pour mener la campagne des Municipales, et pour préciser certaines conditions techniques de son financement, qui devront être soumises au vote des adhérents.

    Corine Lepage sera invitée à parrainer le lancement de la campagne et un éventuel engagement du RC-TMP dans une liste commune avec notre ou nos partenaire(s).

  • Collectif Herakles : L'enquête publique relative au PPRT, qui a débuté le 14 octobre, est prorogée jusqu'au 29 novembre. La tenue d'une Réunion Publique, demandée par Elisabeth Belaubre et diverses associations, n'a pas été suivie d'effet à ce jour.

    Rappel : Chacun peut aller écrire sur le cahier de doléances déposé dans les mairies annexes concernées (Niel, Croix de Pierre, Lafourguette) pour demander la tenue de cette réunion publique, et donner son avis sur le PPRT.

    Par ailleurs le Commissaire enquêteur sera encore présent pour recevoir le public le vendredi 29 novembre de 13h45 à 16h45 à la mairie annexe Croix de Pierre.

    On peut aussi envoyer un mail au Commissaire enquêteur en se rendant sur le site de la préfecture : http://www.haute-garonne.gouv.fr/Publications/Enquetes-publiques-et-avis-de-l-autorite-environnementale/Plans-de-prevention-des-risques/Enquetes-publiques-en-cours-ou-programmees

  • Face à la pétition du collectif « Sauvegarde du quai Saint-Pierre » (collectif créé suite au projet d'installation de l'IEP de Toulouse sur le quai Saint-Pierre) circule une pétition « pour » cette installation. Le RC-TMP invitera un représentant de ces mouvements pour éclairer sa position.

  • Elisabeth Belaubre a pris contact avec le collectif SDF 31/DAL Toulouse, suite à leur publication d'une lettre ouverte. A suivre.

  • Contact pris avec l'association « Eau secours »: Le RC-TMP a proposé une rencontre à cette association.

  • Les Pôles :

      • Bilan du pôle TIC : Réunion à « La cantine » - Rencontre avec Jean Lassalle à « La cantine ».

      • Pôle Jeunes : James prépare l'organisation de réunions publiques type « café-débat » sur des thèmes intéressant les jeunes, et dans lesquelles leurs propositions seront débattues et collectées.

  • Prochaine Rencontre citoyenne Jeudi 05 décembre 2013, même lieu, de 19h00 à 20h30.

Lire la suite

Conférence sur le climat : impressions diverses de Varsovie #COP19

21 Novembre 2013, 07:59am

Publié par Corinne Lepage

Le choix de Varsovie était mauvais dès le départ et personne ne l'ignorait. Plus mauvais élève de l'Europe en matière environnementale et singulièrement climatique, championne de la défense du gaz de schiste, accro aux gaz à effet de serre, terre fertile de climatosceptiques et j'en passe... Mais imaginer que le cynisme du pays hôte irait jusqu'à organiser un sommet du "charbon propre" en même temps que la conférence sur le climat était en dehors de l'épure. Ils l'ont pourtant fait alors même que le "charbon propre" n'existe pas à ce jour et que l'amélioration des émissions nécessiterait des investissements colossaux, à comparer avec l'accès direct aux énergies renouvelables. Dernier affront en date, le déjà très improbable ministre de l'environnement (ancien secrétaire d'état à la promotion de l'industrie du charbon) est débarqué du gouvernement et se retrouve catapulté à un poste qui n'existe pas sur le climat. Reste à savoir si il peut continuer à siéger à la présidence de la COP19 ! De toutes façons, il n'y a virtuellement plus de présidence, car s'il reste président, il est privé de toute légitimité. Son remplaçant commence lui son mandat en mettant une priorité sur l'exploitation des gaz de schiste en plein sommet climat.

C'est une honte qui s'étend à toute l'Europe !

Ce comportement polonais traduit le manque de cohérence des Etats de l'Union et la faiblesse des positions les plus récentes du Parlement européen et du Conseil sur les objectifs et surtout les mesures concrètes (ETS, Aviation, émissions des véhicules), et cela nuit à notre crédibilité. Sans doute, la Commissaire Hedegaard a-t-elle pu annoncer aujourd'hui que 20% du budget européen pour 2014-2020 serait consacré à la croissance décarbonnée. 1,7Md iront aux pays en développement en 2014 et 2015. 35 % des 63Mds consacrés à la recherche développement iront au climat. Un nouvel instrument financier ira aux infrastructures de transport compatibles avec la réduction des gaz à effet de serre et 5 Mds aux infrastructures énergétiques réseaux intelligents.

Il est temps mais il n'est pas sûr que cela suffise à redonner un leadership à l'Europe qui l'a manifestement perdu sur le plan industriel comme sur le plan politique. En effet à force de croire que les Européens sont les seuls à agir et d'écouter les lobbys énergéticiens et les électro intensifs demander de faire une pause dans la lutte contre le changement climatique, et attendre que la Chine ou les USA avancent, le résultat est sur la table ; un think thank allemand, German Watch, a mesuré les émissions des pays développés et en développement (si tant est que cela est une signification pour la Chine ou le Brésil) y compris les crédits et débits liés à la forêt, par rapport à 1990. Les pays ont été classés en 4 catégories en fonction de leurs propres contraintes pour atteindre le maximum de 2 degrés global. 2 pays atteignent 100% de réduction : les Maldives et Costa Rica. Mais sont dans le vert, c'est-à-dire dans les marges permettant d'atteindre l'objectif, le Mexique et la Corée du sud. Sont dans le vert clair, le Brésil (avec 30% de réduction) le Chili (avec 20%)) l'Indonésie (avec 30%) et Israël (avec 30%) la Papouasie Nouvelle Guinée (avec 20%). Dans les pays industrialisés, seuls la Norvège, l'Islande et la Suisse sont dans le vert clair. Le Japon y était mais vient de renoncer à ses objectifs. Tous les autres sont dans le rouge y compris l'Europe des 27 qui tangenterait le vert clair si elle adoptait 30% de réduction en 2020.

Il ressort de ces comparaisons que la Chine fait mieux que le Canada et les Etats Unis et pourrait faire mieux que l'Europe si elle adoptait des objectifs plus ambitieux, qui sont en discussion.

Quoi qu'il en soit, il résulte de ce qui précède que nous vivons sur des idées fausses. Non seulement nous ne faisons pas le mieux au monde mais en plus nous sommes en passe de perdre la bataille industrielle et économique. Notre compétitivité passe évidemment par la baisse drastique de nos importations énergétiques que sont les hydrocarbures et l'uranium. Notre présence industrielle dans le monde passe par ces technologies sur les nouveaux marchés énergétiques. La Chine représente aujourd'hui 40% des installations éoliennes nouvelles. Et si les entreprises européennes (allemandes, danoises et espagnoles) fournissent grâce à une haute qualité des pièces -essentielles-, nous ne maintiendrons et développerons cette excellence qu'en nous fixant des objectifs européens très élevés, d'au moins 50% de réduction en 2030, assortis de nouveaux objectifs sur les énergies renouvelables et l'efficacité énergétique.

Le leadership économique rejoint le leadership politique. A l'heure où notre pays fonde de grandes ambitions sur la Conférence Climat de Paris de 2015, censée aboutir à un nouvel accord international, il serait indispensable d'en prendre conscience.

 

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/impressions-diverses-de-v_b_4308723.html

Lire la suite

Lettre ouverte au Président de la République

16 Novembre 2013, 13:33pm

Publié par Corinne Lepage

Lettre ouverte au Président de la République

Monsieur le Président de la République,

Renversez la table. Ce quinquennat est le vôtre et pas celui du parti socialiste. C'est vous et vous seul qui écrivez l'histoire de ces années-clés que nous vivons.

Le procès en légitimité qui vous est fait depuis votre élection par ceux qui considèrent que la Ve République leur appartient est indigne de nos institutions comme de la pensée et de l'action du fondateur de la Ve République. Vous êtes notre président pour cinq ans, soit encore trois ans et demi. Ces trois ans et demi sont charnières pour notre pays et chacun de nos concitoyens devrait comprendre que la réussite de notre pays est l'objectif, quelle que soit la sensibilité politique qu'il peut avoir.

Cette réussite, qui reste possible, passe d'abord par la reconquête de la dignité de chacun d'entre nous. Huer le 11 novembre, le Président de la république sur les Champs-Élysées, c'est huer la République, c'est huer les millions de morts pour la France et c'est se huer soi-même. Être Français, y compris lorsque l'on est européen convaincu, c'est être fier de son pays et de son Histoire, quelle que soit son histoire personnelle. Cette reconquête est la première à réaliser.

Mais cette fierté passe par le succès. Depuis 18 mois, nous avons le sentiment d'aller d'échec en échec. Même si c'est injuste, vous devez changer d'équipe et cette nouvelle équipe ne doit pas être fondée sur les courants d'un parti politique mais sur les compétences et seulement les compétences des hommes et des femmes qui la composeront. Osez, Monsieur le Président de la République, sortir des clans et des courants des appareils politiques. Faites appel à des personnalités dont les Français sont convaincus à juste titre, car les preuves de réussite sont sur la table, de leurs compétences.

Élus locaux innovants, chefs d'entreprise, responsables associatifs, professionnels libéraux, créatifs culturels... Les initiatives citoyennes qui ont pour vocation de participer à l'effort collectif et d'innover sont légion et démontrent le dynamisme de nombre de nos concitoyens. Constituez l'équipe de France qui gagne, qui redonne la pêche aux Français, qui sort des clivages politiques stériles.

Alors vous nous donnerez à tous envie de nous retrousser les manches, de reprendre confiance en nous et en vous.

Corinne Lepage

 

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/lettre-ouverte-au-president-de-la-republique_b_4286534.html

Lire la suite

1 2 > >>