Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Corinne Lepage : “L’État reste obnubilé par le tout-nucléaire”

30 Septembre 2015, 14:34pm

Publié par Corinne Lepage

 

 

Invitée de la 15e Conférence des villes, Corinne Lepage, présidente de CAP 21, est revenue, au micro d'Acteurs publics TV, sur les conclusions de son rapport sur la croissance verte, remis à Ségolène Royal en juin dernier. L'ancienne ministre de l'Environnement de Jacques Chirac déplore le retard pris par la France en matière de transition énergétique. 

 

Source :

http://www.acteurspublics.com/aptv/2015/09/30/corinne-lepage-l-etat-reste-obnubile-par-le-tout-nucleaire​

Lire la suite

Corinne Lepage : les dangers des pesticides

28 Septembre 2015, 19:21pm

Publié par Corinne Lepage

 

 

 

À la veille de la 21e conférence climat-environnement (COP21) qui aura lieu à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, Corinne Lepage, avocate de formation, ancienne ministre de l’Environnement (1995-1997) et actuelle présidente du rassemblement Citoyen – CAP21, s’exprime sur le changement climatique et plus particulièrement sur l’usage des pesticides.

 

en savoir plus : http://www.ligue-cancer.net/vivre/article/34226_les-pesticides-et-leurs-dangers#sthash.8jDGKbB4.dpuf

Lire la suite

Stéphane Gemmani : « Nous devons partir avec Jean-Jack Queyranne »

23 Septembre 2015, 05:00am

Publié par Stéphane Gemmani

« Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas besoin de la politique pour vivre. Je connais la vraie vie. Et pour cette liste, Queyranne a justement montré un vrai esprit d’ouverture, une envie de renouvellement », assure Stéphane Gemmani.

« Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas besoin de la politique pour vivre. Je connais la vraie vie. Et pour cette liste, Queyranne a justement montré un vrai esprit d’ouverture, une envie de renouvellement », assure Stéphane Gemmani.

L’ancien élu grenoblois Stéphane Gemmani (Cap 21) annonce qu’il sera présent sur la liste iséroise du socialiste aux régionales de décembre. Et il nous dit pourquoi.

Stéphane Gemmani n’est plus, depuis les dernières municipales, élu de Grenoble. Mais il est toujours impliqué en politique au sein du petit parti de Corinne Lepage “Cap21/Rassemblement citoyen”, en tant que vice-président national.

Et alors que se profilent des élections d’importance, à savoir les régionales des 6 et 13 décembre, le Grenoblois – qui est devenu chauffeur de bus à la Tag – est partant pour une nouvelle campagne.

« Un vrai esprit d’ouverture »

Après avoir travaillé avec l’équipe municipale de Destot, ce centriste se dit prêt à intégrer la liste d’un autre socialiste, Jean-Jack Queyranne. « Nous devons partir avec Jean-Jack Queyranne, les discussions ont bien avancé, et je serai présent sur la liste iséroise », assure-t-il, avant de préciser qu’il ne connaît pas encore son numéro.

Mais pourquoi cet engagement ? « On vit actuellement une période inédite, avec une extrême droite forte, dont les idées sont parfois reprises par des partis de droite plus traditionnelle. Moi, petit-fils d’immigrés ayant fui le fascisme italien, cette situation m’inquiète. J’ai donc envie de contribuer à porter de vraies valeurs dans cette grande Région Auvergne/Rhône-Alpes. Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas besoin de la politique pour vivre. Je connais la vraie vie. Et pour cette liste, Queyranne a justement montré un vrai esprit d’ouverture, une envie de renouvellement. Par ailleurs, nous nous retrouvons sur de nombreux points, comme l’accueil des migrants ou la politique environnementale. Je suis un environnementaliste de longue date mais je ne supporte pas les postures d’Europe-Écologie-Les Verts toujours hostile aux grands projets, comme Center parcs, le Lyon-Turin, uniquement par idéologie. Alors qu’il y a des moyens de faire évoluer les projets, si on le veut vraiment. L’environnement ne doit pas s’opposer à l’économie. »

Mais que dit Stéphane Gemmani de ces anciens collègues grenoblois du MoDem qui souhaitent partir avec la liste du Républicain Laurent Wauquiez ? Pas du bien, évidemment… « Le MoDem est devenu un vrai parti d’opportunistes. Certains, qui ont participé au mandat Destot, s’imaginent maintenant dans l’exécutif de Laurent Wauquiez. Tout ça, parce que le PS traverse une mauvaise phase. Ce manque de constance est incroyable ! Quand j’ai quitté le MoDem, il y a plusieurs années, on m’a tapé dessus parce que je dénonçais cela. Aujourd’hui, ironie du sort, beaucoup de déçus du MoDem viennent me dire que j’avais raison… »

Lire la suite

Interview Corinne Lepage

16 Septembre 2015, 14:19pm

Publié par Corinne Lepage

Ajoutée le 16 sept. 2015

Interview de l'ancienne Ministre de l'Environnement (1995-1997) Corinne Lepage, réalisée par les étudiants de Sciences Po Rennes TV dans le cadre de la leçon inaugurale des 1A à l'antenne caennaise de l'IEP de Rennes.

Sciences Po Rennes TV est la web-télévision de l'IEP de Rennes.

Rejoignez-nous sur Facebook : https://www.facebook.com/SciencesPoRe...

Et suivez-nous sur Twitter : https://twitter.com/SPRennesTV

Lire la suite

Conflans : Emmanuelle Cosse lance la campagne des Verts

9 Septembre 2015, 18:00pm

Publié par Le Parisien

Conflans ce mercredi. Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les-Verts (à gauche) et tête de liste en Ile-de-France, a visité les ateliers de la société Moove, qui œuvre en « faveur de la transition écologique » selon l’élue. (LP/Y.F.)

Conflans ce mercredi. Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les-Verts (à gauche) et tête de liste en Ile-de-France, a visité les ateliers de la société Moove, qui œuvre en « faveur de la transition écologique » selon l’élue. (LP/Y.F.)

 

Les Verts des Yvelines ne sont pas très loquaces concernant la composition de leur liste pour les élections régionales de décembre prochain. Ce mercredi lors de la venue d’Emmanuelle Cosse, la secrétaire nationale d’Europe-Ecologie-Les-Verts (EELV) à Conflans-Sainte-Honorine pour le lancement de leur campagne, Mounir Satouri, qui conduira la liste départementale n’a dévoilé que quelques noms.

 

 

En visitant les ateliers de la société Moove, le constructeur de petits véhicules électriques silencieux et non-polluants qui peuvent se faufiler dans les centres-villes pour effectuer des livraisons, Emmanuelle Cosse et Corinne Lepage, la présidente de Cap 21, l’allié d’EELV, n’ont pas réellement évoqué la future échéance électorale. « Nous finalisons notre liste », glisse Ghislaine Senée, la maire écologiste d’Evecquemont, conseillère régionale sortante. Elle réaffirme la position des Verts. « On subit des pressions pour ne pas présenter de liste mais nous défendons nos convictions, on ne va pas se retirer parce la gauche est en difficulté », prévient-elle. En 2010, les Verts des Yvelines avaient recueilli près de 16 % des suffrages.

Cinq noms ont seulement été dévoilés. En seconde position, derrière Mounir Satouri figure Marie Durand-Smet (Cap 21), élue d’opposition du Chesnay. Trois conseillers régionaux sortants occupent les places suivantes, Jean Lafont et Ghislaine Senée, ainsi que Jeanine Bellay. Pour le reste, il faudra patienter. Gaël Callonnec (Conflans-Sainte-Honorine) Stéphane Bernard (Mantes-la-Ville) ou encore Olivier Pareja et Michel Bock (Guyancourt) ont été approchés. « Les consultations se poursuivent, indique Mounir Satouri. Nous souhaitons par ailleurs rassembler l’ensemble des écologistes ». Dans cet esprit Les Verts discutent avec le mouvement indépendant d’Antoine Waechter et Nouvelle Donne de Pierre Larrouturou. La composition définitive de la liste devrait être dévoilée à la fin du mois.

 

Source : Le Parisien

http://www.leparisien.fr/conflans-sainte-honorine-78700/conflans-emmanuelle-cosse-lance-la-campagne-des-verts-09-09-2015-5076869.php

 

Lire la suite