Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

#ParlonsVrai : Trump vs CNN: nouveau combat démocratique

12 Janvier 2017, 15:35pm

Publié par Corinne Lepage

#ParlonsVrai : Trump vs CNN: nouveau combat démocratique

La guerre ouverte entre Donald Trump et CNN est une bataille démocratique d’un nouveau genre. Certes, tout le monde connaît le poids du quatrième pouvoir aux États-Unis depuis le Watergate même si les présidents successifs n’ont guère agi pour renforcer le pouvoir médiatique.

Mais, cette guerre ouverte intervient dans un contexte radicalement nouveau pour deux raisons :

  • D’une part, dans un monde dominé par les lobbys et leur pouvoir, la question de la transparence, des conflits d’intérêts, de la corruption n’a jamais été aussi importante. Si des progrès ont pu être accomplis dans la lutte contre la fraude fiscale, les paradis fiscaux, la corruption, c’est largement grâce à l’information fournie par des lanceurs d’alerte et relayée par des journalistes dont un certain nombre se sont aujourd’hui organisés au niveau international précisément pour échanger leurs informations et être plus efficients dans l’investigation et la communication des informations ainsi relevées. Mais d’un autre côté, les journaux d’information continue et les difficultés existentielles de la presse écrite comme le développement des réseaux sociaux et les nouveaux modes d’information et de désinformation qu’ils génèrent, font que communication, information, désinformation et « peoplelisation » se concurrencent pour fournir des éléments factuels souvent invérifiables et qui permettent tout sauf la réflexion. Le nombre de journalistes expérimentés se restreint comme une peau de chagrin cependant que la parole est donnée à de jeunes relégués à des fonctions de présentation de faits divers très éloignée d’une information digne de ce nom. La récente affaire de I télé témoigne de la crise que traverse l’essentiel du monde journalistique. Entre les deux, les journalistes politiques accusés aujourd’hui de confondre souvent leurs souhaits avec la réalité et auxquels les personnalités politiques hésitent de moins en moins à s’affronter, après, avoir durant des années ,par souci de notoriété, montré une soumission parfois coupable.
  • D’autre part, la montée du populisme qui fait de la mise en cause des médias un cheval de bataille permanent alors même que ces populistes auraient été dans l’incapacité de faire les progrès qui ont été les leurs sans les médias. Ainsi, en France, les représentants du Front National ont été en 2015 les premiers invités de toutes les matinales politiques.

La nouveauté du combat engagé entre Donald Trump et CNN s’inscrit dans ce contexte qui oppose un président démocratiquement élu (même s’il a obtenu 3 millions de voix de moins que sa concurrente) à une presse qui défend les valeurs de transparence, de probité et de démocratie. Ces deux approches de la démocratie qui aujourd’hui s’affrontent, présagent peut-être de combats futurs entre des populistes démocratiquement élus et une presse devenant le rempart des valeurs démocratiques qui seraient bafouées. Ce type d’opposition connaît des précédents historiques qui se sont très mal terminés pour les journalistes.

La nouveauté contemporaine est la présence des réseaux sociaux, les relais internationaux entre journalistes et un fort attrait de l’opinion publique pour ces sujets. Gageons que cette bataille au sommet est peut-être la première du genre ; elle n’est certainement pas la dernière et redonne au quatrième pouvoir un rôle que certains semblaient avoir oublié.

 

 

Vous connaissez mes engagements politiques, mais ma vie ne se limite pas à de la politique politicienne. Avocate, j’ai plaidé dans de nombreuses affaires liées à la défense de notre environnement. A travers de nombreux ouvrages j’ai décrypté le monde tel qu’il est et proposé des solutions pour améliorer certes notre environnement, mais aussi les conditions de vie de ceux qui le peuplent, de tous ceux qui espèrent mieux y vivre, de vous, de moi, de nous citoyens.

Commenter cet article