Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Elisabeth Belaubre est la rédac’chef de la semaine

29 Octobre 2015, 12:01pm

Publié par Elisabeth Belaubre

Elisabeth Belaubre, la muse de la Galerie ZunZun

Elisabeth Belaubre, la muse de la Galerie ZunZun

Ancienne adjointe à la mairie de Toulouse, sous le mandat de Pierre Cohen, puis candidate aux dernières élections municipales, Elisabeth Belaubre a laissé un temps la politique de côté pour se consacrer à un autre projet : l’ouverture de la galerie d’art Zunzun dans le quartier Jean Jaurès. Un lieu qui prend la forme d’un café culturel où sont exposés des artistes connus ou émergents, de Toulouse et d’ailleurs. Le tout sous l’œil du parrain de la galerie, l’artiste madrilène Javier Banegas.

 

PLB ou 3ème Ligne : un métro peut en cacher un autre à Labège

Je n’aurais défendu aucun des deux projets !

La 3ème ligne de métro me parait être un projet extrêmement coûteux et ne résoudra pas le problème des transports en commun. Il y a une urgence à développer une offre efficace.

Je fais le même reproche sur le Prolongement de la Ligne B jusqu’à Labège, qui propose un service très ciblé et réduit.

Pendant la campagne des municipales, j’avais défendu un projet de micro-bus, qui permettait à la fois de relier les quartiers toulousains mais aussi les villes de l’agglomération entre elles. C’est une question de bon sens. L’idée avait beaucoup amusé au début de la campagne mais avait fini par être entendue. J’avais rencontré les deux candidats Jean-Luc Moudenc et Pierre Cohen, entre les deux tours, et ils s’étaient engagés à reprendre le projet. Si on travaille sur un bon maillage, en collaboration avec les associations de quartier, on pourrait éliminer la voiture du centre-ville en deux ans.

 

Air France : les salariés toulousains sont inquiets

Fin 2011, j’ai assisté à une réunion avec des dirigeants d’Air France qui nous ont expliqué qu’il fallait ouvrir plus de lignes, plus de destinations au départ de Toulouse et augmenter les vols de nuit. Moi qui étais très préoccupée par le problème des nuisances sonores pour les riverains, cela m’avait interpellée.

En tant qu’écologiste, je pense que nous sommes dans un monde où les moyens modernes de communication font que les gens ont moins besoin de prendre l’avion. Les dirigeants d’Air France, ces grands patrons qui pensent tout savoir mieux que tout le monde, se sont trompés ! Qui leur dit ? Est-ce que cela aura des répercussions sur leur salaire ou sur leurs primes ? Je ne cautionne pas la violence qui a eu lieu lors des négociations avec les salariés. Mais on peut comprendre l’exaspération dans cette affaire.

 

Les avocats toulousains en colère

Madame Taubira est en train de revenir en arrière sur la réforme de l’aide juridictionnelle. C’est un sujet très important, qui ouvre la boîte de Pandore. Je ne veux pas taper sur la ministre, elle essaye de faire au mieux. Mais l’aide juridictionnelle pose problème, dans sa forme. Je vais faire le parallèle avec les enseignants. J’ai été professeure, donc je connais bien le sujet. Les jeunes profs qui sortent de l’école sont envoyés dans les banlieues les plus difficiles, où les élèves sont désorientés. Ils auraient besoin de professeurs agrégés qui ont de l’expérience. De la même façon, les jeunes avocats commencent souvent leur carrière avec des dossiers de l’aide juridictionnelle. Je pense qu’on devrait imposer aux avocats expérimentés de consacrer une partie de leur temps à ces dossiers.

 

Fin de Metronews Toulouse, quid de la presse gratuite ?

Toulouse est mal pourvue en presse indépendante. La fermeture de nombreux médias n’a fait qu’aggraver la situation.

J’ai toujours eu de bonnes relations avec les journalistes de la presse gratuite, qui sont souvent plus présents sur le terrain, plus ouverts, et plus neutres. Mais on peut tout de même se demander si la presse indépendante existe vraiment. Le financement par la publicité (comme c’est le cas pour les gratuits), lie forcément les journaux. Il faut trouver d’autres moyens de soutenir la presse plurielle. Là-dessus, les élus ont leur rôle à jouer, notamment avec les annonces légales. La municipalité, par exemple, pourrait décider de répartir ces annonces entre les journaux, en estimant que la pluralité de la presse est vitale pour la démocratie.

Quand on est maire de Toulouse, on a des moyens d’action. Il faut arrêter de dire qu’on ne peut pas faire les choses. C’est ce discours qui fait monter le FN.

 

Coralie Bombail

 

Source : Le Journal Toulousain

http://www.lejournaltoulousain.fr/societe/elisabeth-belaubre-est-la-redacchef-de-la-semaine-43215

 

Commenter cet article