Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Articles avec #echos du reseau lercitoyen

Europe: un coeur qui ne demande qu'à battre

8 Avril 2014, 09:10am

Publié par Corinne Lepage

Entre Marine le Pen qui affirme haut et fort qu'elle pourra empêcher l'Europe de progresser et le bras de fer qui s'engage entre le gouvernement et la Commission européenne pour cause de non respect de nos engagements économiques, les vannes de l'euroscepticisme sont ouvertes et la facilité ou plutôt l'électoralisme va conduire PS et UMP à s'y engouffrer. Jouant sur les anti-européens de son propre camp, chacun pourra jouer une partition dans laquelle l'électeur eurosceptique comme l'électeur européiste pourra faire son marché. Sauf que cela ne constitue ni un projet ni une attitude responsable.

A l'opposé, les partisans du fédéralisme à l'échelle de l'Union vont défendre une vision à laquelle personne ne peut croire. D'abord, la révision des traités n'est pas pour demain et si révision il y avait, elle ne pourrait être que démocratique ce qui signifie un référendum. Qui en prendra le risque ? Ensuite, le fédéralisme impliquerait une harmonisation fiscale et sociale. Qui peut réellement croire qu'elle est possible à 28 ? De plus, elle impliquerait une diplomatie et une défense communes. Qui pense que la Grande Bretagne ou les pays de l'est de l'Europe, qui ont un strabisme en direction des Etats-Unis l'accepteraient ?

Pourtant, si nos concitoyens sont 52% à douter de l'Europe, ils sont plus de 60% à souhaiter davantage d'Europe notamment dans le domaine de la défense. La réponse est probablement dans le pragmatisme et dans une construction à plusieurs vitesses. Les coopérations renforcées qui ont pour immense avantage de se faire à droit constant, permettent d'envisager la construction d'un cœur d'Europe qui serait une Europe politique à intégration renforcée et à géométrie constante. Construite à partir des pays fondateurs auxquels s'adjoindraient ceux qui le voudraient et le pourraient, cette Europe pourrait harmoniser sa fiscalité et ses règles sociales, disposer d'une politique commune de l'énergie, puis construire une défense commune. Son unité pèserait évidemment sur les 28 et permettrait des progrès plus rapides sur les grands sujets. Ce cœur d'Europe serait doté d'instances démocratiques, c'est à dire un exécutif et un législatif composé des parlementaires européens et de délégations nationales des Etats concernés.

Certains objecteront que c'est au niveau de l'euro que cette construction devrait voir le jour. S'il parait indispensable de renforcer le caractère démocratique de l'eurozone, en revanche il parait bien difficile de mener une politique d'harmonisation à cette échelle. Nous n'avons même pas été en capacité de créer à cette échelle la taxe sur les transactions financières!

Cette orientation serait particulièrement bénéfique pour notre pays en nous permettant de sortir par le haut de nos difficultés. Le couple franco-allemand, qui serait au centre de ce cœur, pourrait porter une politique intégrée de l'énergie avec des champions industriels, une harmonisation des règles sociales et fiscales que la grande coalition favorisera et un embryon de politique de la défense commune.

Nos concitoyens se retrouveraient bien davantage dans ce cœur d'Europe pour consentir des avancées de la construction européenne dont le périmètre plus modeste constituerait une proximité plus grande. Parallèlement, rien n'empêcherait de revenir sur certains sujets à plus de subsidiarité lorsque seule des questions locales sont interpellées, sans passage de frontières.
Le cœur d'Europe peut être réalisé à court terme, c'est un objectif raisonnable et tenable qui redonne enfin une perspective positive et réaliste du projet européen.

 

Source : Huffington Post

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/europe-un-coeur-qui-ne-de_b_5107493.html

Lire la suite

Monsieur le Président: renversez la table

31 Mars 2014, 13:14pm

Publié par Corinne Lepage

 

Monsieur le Président: renversez la table

La débâcle subie par le Parti Socialiste lors de ces élections municipales qui ont ainsi pris une valeur de test national vous contraint à choisir clairement la voie que vous voulez suivre. Elle vous donne aussi l'occasion d'être le Président de la République qui aura su réformer en profondeur la France.

Sur le plan économique, nous avons le dos au mur.

La croissance de la dette publique, le résultat en termes de chômage imposent évidemment une politique beaucoup plus active, différente dont vous avez tracé les contours dans votre discours du 31 décembre confirmés lors de votre conférence de presse du mois de janvier 2014.

La politique dite de l'offre doit s'accompagner d'une réforme en profondeur des structures de l'Etat et des collectivités locales, pour alléger durablement les dépenses publiques permettant à l'Etat de se recentrer autour de ses missions, de supprimer les doublons notamment entre l'Etat et ses agences et ainsi d'allouer les fonds nécessaires aux missions indispensables de l'Etat en particulier pour l'avenir, l'éducation et la recherche.

La loi sur la transition énergétique, alors que le GIEC vient de confirmer l'aggravation de la situation climatique et que la France doit recevoir la grande conférence sur le climat de 2015, est également l'occasion de lancer une dynamique industrielle autour des énergies renouvelables, de l'interconnexion des réseaux et surtout du stockage de l'électricité.

Les grandes sociétés nationales comme TOTAL deviennent désormais des sociétés puissantes dans le domaine de l'électricité solaire laquelle est aujourd'hui deux fois moins chère que le kilowatt/heure nucléaire aux Etats-Unis et dans le Sud de l'Europe.

La révolution qui s'amorce autour de l'autoproduction et de l'autoconsommation est également une formidable occasion de dynamiser nos territoires et de faire baisser le coût de l'énergie pour nombre de nos concitoyens.

 

L'innovation, les nouvelles technologies qui se créent un peu partout en France et qui sont considérées avec condescendance portent en elles les grandes transformations de notre pays, les jeunes entrepreneurs doivent devenir l'équipe de France qui gagne de demain.

En maintenant le pacte de responsabilité, en maintenant le cap de réduction de 50 milliards des dépenses publiques, en réduisant la charge fiscale vous pouvez, Monsieur le Président, redonner de l'espoir à notre pays et lui redonner confiance en lui.

Certes, cette politique n'est pas partagée par la gauche du Parti Socialiste et la gauche de la gauche, c'est-à-dire les Verts alliés au Front de Gauche dans de nombreuses municipalités, qui poussent vers une politique contraire.

Mais Monsieur le Président dans les messages que les Français ont envoyés par les urnes le week-end dernier, y compris dans les messages que nombre d'entre eux ont refusé d'envoyer en s'abstenant, par choix, parce qu'ils ne croient plus en la politique et en sa capacité de changer les choses, il en est un qui a été largement passé sous silence: le vote en faveur de listes non étiquetées, divers droite comme divers gauche qui viennent singulièrement nuancer le succès dont se prévalent les états-majors politiques.

Nombre de nos concitoyens vous ont dit clairement qu'ils ne faisaient plus confiance aux partis politiques pour diriger notre pays, que ces partis avaient perdu de vue les raisons pour lesquelles ils s'étaient constitués à savoir défendre des convictions dans l'intérêt des Français.

En reconnaissant cette nouvelle expression du suffrage universel, en reconnaissant que le meilleur message d'espoir qui puisse vous être envoyé est celui des citoyens qui veulent reprendre en main leur destin parce qu'ils ont confiance dans l'avenir, vous feriez comprendre à tous ces Français que vous les avez entendus.

A l'aube d'élections européennes qui présentent un intérêt majeur pour notre pays et la poursuite de l'Europe, il importe, Monsieur le Président, que vous changiez de braquet et que vous ne permettiez pas au Front National et à l'UMP qui a laissé le pays dans l'état que l'on sait, devenir les forces majoritaires de notre pays.

Monsieur le Président, renversez la table.

 

Source : Huffington Post

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/monsieur-le-president-renversez-la-table_b_5062053.html

Lire la suite

En France, La société civile n'a pas droit de cité

24 Mars 2014, 08:33am

Publié par Corinne Lepage

 En France, La société civile n'a pas droit de cité

Tous les commentaires, le soir du premier tour convergent vers un commentaire simple : la vague bleue marine. Elle est incontestable mais c'est une conclusion insuffisante. Il faut y ajouter le bon score de l'UMP, le rejet du PS et ses alliés et le petit score du Front de gauche. Mais un phénomène est passé sous silence : les scores parfois remarquables voire gagnants au premier tout de listes sans étiquettes politiques, dans lesquelles les coopérateurs du rassemblement citoyen ont souvent joué un rôle important.

Il est pour le moins anormal que l'analyse des résultats du premier tour des élections municipales ne permette pas de savoir quel score ces listes citoyennes, pourtant particulièrement nombreuses y compris dans les grandes villes, ont pu réaliser. À l'échelle nationale, il aurait été intéressant de savoir ce que représentaient les élus locaux refusant une étiquette politique conventionnelle. C'est impossible puisque le ministère de l'intérieur l'interdit. En effet, toute liste a l'obligation de préciser son appartenance politique et, en l'absence d'une telle précision, elle est classée divers droite ou divers gauche. Autrement dit, une liste citoyenne qui refuse une appartenance politique n'a pas le droit d'exister. Dès lors, il est impossible de mesurer les résultats de liste qui se sont déclarées citoyenne puisqu'elles sont cataloguées sous une appartenance diverses droite ou gauche.

 

Cette impossibilité est accrue par le manque de visibilité médiatique de ces listes. En effet, les listes citoyennes n'ont bénéficié d'aucune communication au niveau national. Sous-estimées a priori par la presse locale, souvent soumise à des pressions politiques locales, ces listes ne doivent leur succès qu'aux réseaux sociaux, au bouche-à-oreille et à mobilisation citoyenne. Mais il est clair que tout a été fait dans les appareils politiques pour éviter autant que possible toute montée en puissance de cette mobilisation nouvelle.

Cette appropriation par les partis politiques de tout résultat électoral, l'UMP comme le PS revendiquant bien entendu dans leur orbite les divers droites et divers gauches est bien entendu une vision fausse de la réalité politique. Elle est de surcroît une vision dangereuse de cette même réalité. En effet, dans cette présentation, l'UMPS chère à Marine Le Pen ne peut avoir pour seul opposant que le Front National. D'un côté les partis de gouvernement autour des deux grands pôles, de l'autre côté le Front National. En revanche, aucune place pour des mouvements citoyens qui se revendiquent comme capables de réunir des sensibilités différentes autour d'un même projet. Cette négation de l'expression démocratique, au moment même où des organisations politiques de la société civile dont le Rassemblement Citoyen se mettent en place est d'autant plus inacceptable qu'elle cache une véritable transformation de la société française.

Il est plus que temps de reconnaitre qu'entre les partis conventionnels et le Front National, nos concitoyens disposent d'un autre choix: celui des listes citoyennes qui ont fait aujourd'hui leur entrée dans les villes de plus de 100 000 habitants. Nul ne peut douter qu'ils 'agit d'un phénomène d'envergure qui ne fait que commencer.

 

Source : Huffington Post

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/resultats-municipales-2014-societe-civile_b_5019636.html

 

 

Lire la suite

Le Rassemblement Citoyen N°1 aux Municipales de Toulouse

21 Mars 2014, 13:41pm

Publié par Le RC-TMP

Le Rassemblement Citoyen N°1 aux Municipales de Toulouse

La N°1 est partie en pôle position pour la gagne dans la course au Capitole !

 

Notre affiche est la plus belle ! N° 1 oblige ! pic.twitter.com/UEMqVDY3pl

 

Notre tract est le plus percutant ! N°1 oblige !

http://data.over-blog-kiwi.com/0/75/52/43/20140315/ob_f8812b_flyer-b14.pdf

 

Notre Profession de Foi est la plus sincère. N°1 oblige ! http://le.rassemblement.citoyen.toulouse.midi-pyrenees.over-blog.com/2014/03/la-profession-de-foi-du-rassemblement-citoyen-pour-toulouse.html

 

Nos projets 100% possibles 100% nécessaires sont les plus concrets pour mieux vivre à #Toulouse N°1 oblige !

http://le.rassemblement.citoyen.toulouse.midi-pyrenees.over-blog.com/2014/01/le-rassemblement-citoyen-municipales-2014-toulouse.html#Pro

 

C'est pourquoi nous disons haut et fort : Que le meilleur d'entre nous gagne dimanche soir ! #Municipales #Toulouse

 

 

Nos concurrents s'organisent pour faire une haie d'honneur qu'ils réservent à @Belaubre2014 droit devant en direction du #Capitole

https://pbs.twimg.com/media/BjKCRvGCcAA0uoz.jpg

Lire la suite