Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Corinne Lepage, députée européenne, dans Le Grand Journal

4 Mars 2014, 21:08pm

Publié par Corinne Lepage

 
 
Le 4 mars 2014, Hedwige Chevrillon a reçu Corinne Lepage, députée européenne, dans Le Grand Journal, sur BFM Business. Chaque soir, le Grand Journal, Hedwige Chevrillon reçoit la personnalité économique du jour, qui vient commenter son actualité.

Lire la suite

Voir et revoir le débat interactif avec Elisabeth Belaubre, candidate aux municipales à Toulouse

4 Mars 2014, 21:07pm

Publié par France 3 Midi-Pyrénées

La candidate du Rassemblement Citoyen aux municipales à Toulouse est la cinquième tête de liste à répondre en direct en vidéo-chat aux questions des internautes. rendez-vous ce mardi 4 mars à 19h30 sur le site internet de France 3 Midi-Pyrénées.

 

Elisabeth Belaubre, tête de liste du Rassemblement citoyen répond aux questions des internautes ce mardi 4 mars à 19h30 en direct sur le site internet de France 3 Midi-Pyrénées. 

Un débat interactif en partenariat avec Google et son outil hangout de vidéo-chat via les webcams.

 

Source :

http://midi-pyrenees.france3.fr/2014/03/04/suivez-en-direct-le-debat-interactif-avec-elisabeth-belaubre-candidate-aux-municipales-toulouse-426305.html

Elisabeth Belaubre devant le local de campagne du 27 rue Palaprat à Toulouse

Elisabeth Belaubre devant le local de campagne du 27 rue Palaprat à Toulouse

Lire la suite

La Liste du Rassemblement Citoyen pour les Municipales 2014 à Toulouse

4 Mars 2014, 17:30pm

Publié par CFC & Le RC-TMP

La liste présentée par le Collectif Force Citoyenne et le Rassemblement Citoyen Toulouse & Midi-Pyrénées

La liste présentée par le Collectif Force Citoyenne et le Rassemblement Citoyen Toulouse & Midi-Pyrénées

Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope
Le trombinoscope

Le trombinoscope

ANNEXE 4: FORMULAIRE DE LISTE DE CANDIDATS A L’ELECTION MUNICIPALE

 

Document à fournir avec le formulaire du responsable de la liste

 

 

 

Nom de la liste :   LE RASSEMBLEMENT CITOYEN

 

(

Rang

Nom figurant sur le bulletin de vote

(en lettres capitales)

Prénom (s) figurant sur le bulletin de vote

(en lettres capitales)

Sexe

(F ou M)

(1)

1

BELAUBRE

ÉLISABETH

F

X

2

HONORINE

JEAN-FÉLIX

M

X

3

BEN ABDELHAFIDH

NEJIA

F

X

4

LAMALCH

ZOUHIR

M

X

5

OUSALAH

RAHMA

F

X

6

LHEURIN

CÉDRIC

M

X

7

THINARD

FLORENCE

F

X

8

ADAM IBOURA

MOHAMADI

M

X

9

BONNEFOI

AURORE

F

X

10

CHAMINADE

MARC

M

X

11

FOUCAULT

SYLVIE

F

X

12

CHAPERT--MEISSE

JAMES

M

X

13

RUEFF

VIRGINIE

F

X

14

ROUZAUD

MARC

M

X

15

FORTUNE

MURIEL

F

X

16

BOUVILLE

ROMAIN

M

X

17

ESTADAS

ISABELLE

F

X

18

RAKOTONINDRAINA

FY

M

X

19

THIRION

ANNE

F

X

20

DRUILLE

BRUNO

M

X

21

RENAULT-BOY

YOANNA

F

X

22

BOLFA

YANNIS

M

X

23

PISÈNE

NADIA

F

X

24

THOMIAS

FÉLIX

M

X

25

AUFFRET

CATHERINE

F

X

26

ROBIN

LAURENT

M

X

27

SABONI

CORINNE

F

X

28

EL AMINE

MOHAMED

M

X

29

DESBONNES

KETTIA

F

X

30

BELAUBRE

VINCENT

M

X

31

AHAMADA

ZAYIDATI

F

X

32

SOULE

FRÉDÉRIC

M

X

33

ROCHER

CLAIRE

F

X

34

HARCHANI

MOUNIR

M

X

35

RAKOTONINDRAINA

SYLVIE

F

X

36

BUI

YOANN

M

X

 37

RABASSE-MOLES

DOMINIQUE

F

X

38

BARRE

ALEXANDRE

M

X

39

MARTEIL

ISABELLE

F

X

40

BAILS

JULIEN

M

X

41

VOISIN

MURIELLE

F

X

42

CAZETTE

RENÉ

M

X

43

CHAMINADE

VANESSA

F

X

44

GONZALEZ

JEAN-LUC

M

X

45

B.

MARIA-PALOMA

F

X

46

RAMONJIARIVONY

JONSHON

M

X

47

ADAM IBOURA

NAZIA

F

X

48

CHADLI

KARIM

M

X

49

BOUSQUET

CHRISTINE-MARIE

F

X

50

CANTIN

JEAN-NOEL

M

X

51

M’MADI

SANIA

F

X

52

BARTHÈRE

PIERRE

M

X

53

GROS

MARIE

F

X

54

MMADI

ALI

M

X

55

COTTA

MARIE-AURE

F

X

56

NADJAR

MOHAMED

M

X

57

MADI

MARIATA

F

X

58

JARROSSON

PASCAL

M

X

59

NGHIEM

LÉA

F

X

60

CORRAZE

PIERRE

M

X

61

FAYE

LILIANE

F

X

62

MOURE

PIERRE

M

X

63

FABRE

SARAH

F

X

64

KOTIMBI

JULIEN

M

X

65

MIRALLES

VÉRONIQUE

F

X

66

LAMOLY

FRANCK

M

X

67

HALFAYA

JAMYLA

F

X

68

DAUFRESNE

CYRIL

M

X

69

PINTUS

ÉLISE

F

X

           

1) Cocher la case si le candidat à l’élection municipale est également candidat à l’élection communautaire

Lire la suite

«Je m'en occupe demain !»

3 Mars 2014, 16:26pm

Publié par Elisabeth Belaubre

«Je m'en occupe demain !»

«Je m'en occupe demain!»
Ou : De la procrastination considérée comme un Art politique.
Ou : Pour croire mes promesses, regardez mon bilan...


On ne répétera jamais assez que les pesticides sont des poisons cancérigènes et endocrinoperturbateurs.
Personne ne met cette information en doute (une telle unanimité est rare en France).
Les fruits et les légumes, sauf quand ils sont issus de l'Agriculture Biologique, contiennent des pesticides, puisqu'ils sont traités régulièrement tout le long de leur culture. C'est légal.
Petite séance de calcul : La dose de pesticides autorisée dans l'eau est de 0,1 microgramme par litre, alors que la dose autorisée dans les fruits et légumes est de 1 milligramme par kilo, donc 10 000 fois plus que dans l'eau. On appelle cela les «doses résiduelles» de pesticides.

 

Si je mange 500g de fruits et légumes par jour (tout le monde ne le fait pas, mais ce n'est pas énorme), j'absorbe jusqu'à 0,5 g de pesticides par jour, soit environ 180 grammes par an, donc un bon demi kilo en trois ans. Mettez devant vous un demi kilo de poison acheté dans une droguerie ou un magasin de jardinage et imaginez que vous (et vos enfants...) consommez ça en trois ans. Ce n'est pas de la science fiction. C'est la norme.


De plus, les analyses des services de contrôle montrent régulièrement des dépassements des normes autorisées. Mais il y a très peu de contrôles...
Seul le label «Agriculture Biologique» garantit que les fruits et légumes ne sont pas traités par des pesticides ou des herbicides. C'est pourquoi je demande fermement que toute aide publique à l'Agriculture s'accompagne de l'obligation d'aller vers l'Agriculture Biologique.
Et il ne s'agit pas d'accepter l'agriculture «durable» ou «raisonnée» qui continue d'utiliser des pesticides. Ce sont les lobbies de l'agrochimie qui entretiennent la confusion pour qu'on croie que l'agriculture durable ou raisonnée, c'est presque pareil que l'agriculture biologique.
C'est faux !
En principe, tous les écologistes, les Verts, et aujourd'hui EELV devraient défendre
l'agriculture biologique, non ?
Pourtant, en décembre 2013, la Communauté Urbaine de Toulouse a adopté un
« programme d'actions » portant sur la « valorisation du maraîchage » à Blagnac. Programme qui s'accompagnera évidemment de subventions.
Et c'est Antoine Maurice, élu «écologiste» EELV et Président de la Commission concernée, qui a présenté cette délibération, en acceptant que la mention «Agriculture Biologique» ne figure pas dans le texte voté, ni aucune obligation de conversion en bio, malgré ma demande répétée et catégorique. Il a aussi refusé le report du vote que j'avais demandé pour élaborer un texte plus ambitieux. Ainsi le texte voté dit juste que « les modalités et conditions de cet accompagnement et soutien feront l'objet d'un conventionnement proposé lors d'un prochain Conseil ».
Ben voyons ! On s'en occupe demain, c'est ça?
Les vrais écologistes, mais aussi tous les toulousains, doivent savoir que c'est comme ça qu'au lieu d'avancer, on recule ! J'ai été seule, sur 113 membres du Conseil de Communauté présents, à voter contre ce texte sans exigence, qui pourra nous nuire dans des projets plus ambitieux, comme la création d'une ceinture maraîchère 100% biologique (projet que j'ai élaboré au cours de mon mandat en tant qu'élue responsable de la Régie Agricole de Toulouse, et que les élus EELV ont freiné, exactement comme des élus non-écologistes).
Ce vote est un exemple de la capitulation fréquente des élus EELV dans des débats où ils devraient se battre sans relâche ! Car c'est cela que leurs électeurs attendent d'eux[1].
J'ai un bilan de mandat qui reflète le travail que j'ai accompli comme élue pendant six ans.
C'est sur la base de ce bilan que l'on peut me faire confiance pour proposer des projets réalistes, et pour les réaliser ! Tout le monde ne peut pas en dire autant...
Au fait, le 23 mars, on vote...Pas le lendemain !

 

 

[1] C'est une des raisons pour lesquelles j'ai quitté Les Verts / EELV : cette manie de ne pas faire aujourd'hui ce qu'on a dit, même quand on a le pouvoir. Il y a 25 ans, les Verts demandaient la sortie du nucléaire - grâce aux énergies renouvelables et aux économies d'énergie - en 10 ans. Aujourd'hui, 25 ans après, ils demandent cette sortie en 30 ans. Et on n'a toujours pas commencé. Or, que je sache, certains sont au gouvernement...

Et puis maintenant c'est l'agriculture biologique qui est en train de disparaître de leur vocabulaire...

Moi, ça ne me convient pas : Je dis ce que je fais et je fais ce que je dis.

 

Lire la suite

Gare à la mémoire !

3 Mars 2014, 14:15pm

Publié par Elisabeth Belaubre

Gare à la mémoire !
Gare à la mémoire !


Je participe à la Commission «Eau et Assainissement» de la Communauté Urbaine. Au hasard d'une réunion, je découvre qu'il existe deux manières de traiter l'eau pour la rendre potable : la «floculation par des sels de Fer», ou la «floculation par des sels d'Aluminium».
J'apprends qu'on traite l'eau des Toulousains avec des sels d'Aluminium.
L'Aluminium est un élément toxique. De plus, comme chacun sait, il est reconnu comme favorisant la maladie d'Alzheimer, et cette maladie progresse de manière très inquiétante.
Voyons le problème : La technique aux sels d'Aluminium a été choisie par les ingénieurs et techniciens de l'eau (de Véolia, puisque c'est cette Société privée qui traite l'eau des Toulousains). Ça me paraît tout de même un peu étonnant qu'une décision technique comme celle-là, qui risque de poser un problème de santé publique, n'ait pas été soumise à l'accord des élus.
Comme je demande à me saisir du problème, on me fait passer les informations utiles (avis techniques, rapports de colloques sur le sujet etc.) et je comprends qu'aucune raison économique ou technique n'empêche de choisir la floculation au Fer, non toxique.

Mon avis d'adjointe en charge de la Santé environnementale est clair : C'est cette méthode au Fer qu'il faut utiliser.
Je demande que la Commission «Eau et assainissement» se prononce sur ce sujet. Comme le Président de la Commission est seul à décider de l'ordre du jour, et comme le Maire Pierre Cohen n'a même pas idée que ce genre de question puisse se poser, ma demande n'aboutit pas !
Pourquoi ? Ça les embête de parler de ça ? Pas de réponse, comme d'habitude.
Ainsi la question n'a pas été abordée politiquement, la Commission n'a pas débattu, et la floculation aux sels d'Aluminium est restée un choix technique. Circulez, y a rien à voir !
Je dis qu'il faut abandonner ce fonctionnement technocratique irresponsable, et obliger les élus à s'impliquer personnellement dans toutes les décisions politiques qui sont aujourd'hui traitées comme de simples choix techniques laissés soit aux services municipaux, soit pire encore, à des entreprises privées à qui on délègue le travail !
Les élus ont des obligations envers vous, Toulousains. Vous devez être plus exigeants avec eux. Aujourd'hui, c'est par votre vote que vous pouvez exprimer cette exigence !
Par ailleurs, parce que l'eau n'est pas une marchandise mais un Bien Public particulièrement sensible et vital, elle ne doit pas être confiée à une entreprise privée, mais remise en Régie municipale au plus vite (dès 2015, c'est possible). En plus, ce sera moins cher.
En attendant, les Toulousains boivent de l'eau qui contient de l'Aluminium, «à des doses inférieures au maximum autorisé», on me rassure !
Les élections municipales, c'est donc aussi l'occasion pour les Toulousains de donner leur avis sur ce traitement de l'eau potable...
Car malgré l'Aluminium, n'oubliez-pas : Le 23 mars, on vote !

Lire la suite