Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Demain en décembre 2013

30 Novembre 2013, 17:09pm

Publié par Le RC_TMP

Demain

Citoyennes, Citoyens, Amis Twittos, favorisez, re-transmettez nos tweets, commentez-les !

Sur l'agenda du Rassemblement Citoyen de Toulouse & Midi-Pyrénées en décembre 2013, nous avons :

 

  • L'enquête publique sur le futur Parc des expositions de Toulouse jusqu'au 13 décembre

 

 

Consultez le dossier officiel ici

Donner votre avis là

 

 

  • Une conférence de presse le mercredi 18 décembre 2013 à l'atelier Filrouge 4 Rue Saint-Nicolas Paris à 11 heures

Présentation des villes où le Rassemblement Citoyen aura des candidats aux élections municipales de 2014

Voir quelques traces de cet évènement ici

 

  • Une conférence de presse à 11h. le vendredi 20 décembre au Florida, 12 Place du Capitole Toulouse.

Elisabeth Belaubre évoquera le rôle du Rassemblement Citoyen dans la campagne des élections municipales 2014 à Toulouse

 

Pour toute demande d'information(s), contactez-nous :

  1. par courriel : rcitoyentoulouse @ gmail.com
  2. par l'onglet CONTACT ci-dessus prévu à cet effet.

Pour l'instant, les Rencontres Citoyennes ont lieu à Toulouse en général les jeudi à partir de 19H00 sauf exception.

Lire la suite

Le Rassemblement Citoyen affirme sa présence aux Municipales à Toulouse

28 Novembre 2013, 17:33pm

Publié par Le RC_TMP

Le choix du Rassemblement Citoyen de faire entendre sa voix et de présenter ses candidats aux élections municipales reste pertinent.  Les analyses et les propositions faites par #LeRC_TMP* doivent être clairement formulées devant les Toulousains pour faire évoluer positivement les choix et les méthodes de l'action politique municipale. La présence du Rassemblement Citoyen dans le débat des élections municipale est donc nécessaire.
Dans l'esprit de ses statuts et de ses valeurs, #LeRC_TMP souhaite favoriser le rassemblement dans le respect des convictions humanistes et écologistes de chacun, et dans la perspective d'actions concrètes, ambitieuses et généreuses.

 

* #LeRC_TMP est le mot-clic du Rassemblement Citoyen de Toulouse & Midi-Pyrénées employé dans les réseaux sociaux...

Elisabeth Belaubre anime une réunion de campagne le 28 novembre 2013

Elisabeth Belaubre anime une réunion de campagne le 28 novembre 2013

Lire la suite

La ville de Mouans-Sartoux et Unplusbio invités au cœur des cantines de Toulouse

26 Novembre 2013, 20:08pm

Publié par Un plus Bio

Elisabeth Belaubre (à g.), l’élue de Toulouse en charge de la restauration municipale, nous a accueillis avec une grande gentillesse et une solennité qui nous a touchés.

Elisabeth Belaubre (à g.), l’élue de Toulouse en charge de la restauration municipale, nous a accueillis avec une grande gentillesse et une solennité qui nous a touchés.

Apprendre à mieux se connaître et tisser des liens féconds, voilà une des raisons d’être d’Unplusbio. Et la semaine dernière, c’est à Toulouse qu’une réunion de grande qualité a permis de croiser des savoir-faire et de nouveaux points de vue sur la restauration collective bio. Élisabeth Belaubre, élue écologiste de la ville de Toulouse, a invité Gilles Pérole, son homologue en charge de l’éducation à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) ainsi que les membres d’Unplusbio (la présidente Catherine Brette et les deux salariés Stéphane Veyrat et Juliette Sermage) à venir voir de près comment fonctionne la restauration scolaire de la quatrième ville de France. Une restauration exemplaire, en régie directe, qui dessert plus de 30% de produits bio à quelque 30000 convives quotidiens avec un accent particulier mis sur l’approvisionnement local. L’élue de la ville rose était venue quelques semaines auparavant à Mouans-Sartoux visiter la régie agricole municipale dont le fonctionnement tourne désormais à plein.

Un petit tour au coeur de la cuisine centrale. Ici la zone de stockage des denrées dont 30% sont bio.

Un petit tour dans les coulisses de la cuisine centrale. Ici la zone de stockage des denrées dont 30% sont bio.

C’est de cet exemple qu’Elisabeth Belaubre souhaite s’inspirer pour le reproduire à l’échelle bien supérieure d’une régie agricole toulousaine de près de… 300 hectares. Légué par d’anciens propriétaires à la commune en 1976, ce domaine de Candie est en effet devenu le premier agriculteur de Haute-Garonne en même temps qu’une ferme municipale en milieu urbain qui produit, pour le moment, des céréales et du vin. Lieu de promenade, poumon vert de la ville et zone de production agricole, ce lieu étonnant est porteur d’avenir. Cette année, il est arrivé au terme d’une reconversion de trois ans vers l’agriculture biologique. Avec un peu d’ambition, il pourrait bientôt faire pousser des tonnes de légumes en direction de la cuisine centrale.

Le domaine de Candie, aux portes de la ville, est une ferme municipale qui produit du vin, des céréales et, qui sait bientôt, des légumes pour l'ensemble de la restauration municipale.

Le domaine de Candie, aux portes de la ville, est une ferme municipale qui produit du vin, des céréales et, qui sait bientôt, des légumes pour l’ensemble de la restauration municipale.

C’est du moins l’ultime espoir d’Elisabeth Belaubre dont le combat, toujours pragmatique, a déjà permis de remporter une victoire contre les OGM bannis de l’alimentation des animaux qui entrent dans la composition des menus toulousains. Privilégier les circuits courts est une autre exigence: l’élue planche actuellement sur l’approvisionnement en viande bovine bio produite dans le département.

Dans la grande cuisine centrale, le personnel s'affaire à la préparation de quelque 30 000  repas.

Dans la grande cuisine centrale, le personnel s’affaire à la préparation de quelque 30 000 repas.

Dynamique, l’avenir toulousain de la restauration publique est aussi en construction. La grande cuisine centrale, déjà ancienne, devrait faire l’objet d’un programme de rénovation. A ce propos, l’élue écologiste suit de près les messages de Mouans-Sartoux et d’Unplusbio qui rappellent combien une rélfexion sur la « décentralisation » des cuisines peut être intéressante. Nous en avons ainsi profité pour décrire l’expérience du Gard qui relocalise des cuisines autonomes au sein des collèges. Mais là, nous étions déjà entrés dans la sphère d’enjeux politiques et financiers locaux. Modestes, nous avons préféré rester sur le palier !

 

Source : Un plus Bio

http://www.unplusbio.org/la-ville-de-mouans-sartoux-et-unplusbio-invites-au-coeur-des-cantines-de-toulouse/

Lire la suite

A quoi sert le ministère de l'Écologie ?

26 Novembre 2013, 14:00pm

Publié par Corinne Lepage

Voici quelques semaines, Libération avait titré sur la malédiction du ministère de l'Écologie. La question mérite encore davantage d'être posée après la conférence sur le climat de Varsovie où Philippe Martin n'a même pas cherché à faire de la figuration.

En tant qu'ancienne titulaire du poste et négociatrice du Burden Sharing (partage du fardeau de réduction des émissions de gaz à effet de serre) en 1997, je me sens humiliée de voir ainsi le ministre de l'écologie devenu ministre de l'Énergie et des Transports en 2007 être dépossédé d'une compétence ancienne et majeure du ministère, le climat.

Il ne s'agit que d'un symbole, certes puissant, d'une déconstruction scientifiquement organisée du grand ministère d'État crée en 2007, et au-delà de la disparition pure et simple d'un ministère dédié au long terme, aux ressources naturelles et à l'économie ou construction d'une économie écologique. Le grand ministère crée pour Alain Juppé et occupé par Jean Louis Borloo avait un avantage et un inconvénient aussi considérables l'un que l'autre.

L'avantage était d'intégrer l'écologie dans les grandes politiques publiques au rang d'un ministère d'État et de donner une cohérence au développement durable. L'inconvénient était de faire en réalité disparaître l'écologie et de satisfaire le ministère de l'équipement qui rêvait de mettre la main sur l'environnement, gagnant au passage l'énergie! La disparition d'une direction de la nature ou des ressources naturelles en a été la traduction matérielle.

Contrairement à ce que l'on pouvait espérer d'un gouvernement de gauche, a fortiori avec une participation verte, depuis l'élection de François Hollande, le ministère va de charybde en Scylla. La perte de l'urbanisme et du logement ouvrait une première brèche dans la cohérence d'ensemble. Le ministère délégué aux Transports s'est avéré très vite être en réalité un ministre de plein exercice de fait, les titulaires successifs du poste de l'environnement restant muets sur ces sujets. Restaient donc la direction des habitats et celle de l'énergie et du climat.

 

Source :

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/ministere-ecologie-philippe-martin_b_4342128.html

Lire la suite

Municipales, Toulouse : Belaubre va être candidate

25 Novembre 2013, 16:42pm

Publié par Anthony Assemat

Elisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire actuel en charge de la restauration scolaire, de la santé et de l’environnement

Elisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire actuel en charge de la restauration scolaire, de la santé et de l’environnement

Élisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire, du Rassemblement Citoyen, sera vraissemblablement candidate au Capitole. Explications.

 

Selon nos informations, Élisabeth Belaubre, 3e adjointe au maire de Pierre Cohen en charge de la restauration scolaire, de la santé et de l’environnement, devrait être candidate à la mairie de Toulouse et porter les couleurs du Rassemblement citoyen, mouvement initié par l’ancienne ministre Corinne Lepage dont elle est la responsable en Midi-Pyrénées et la porte-parole nationale.

L’officialisation de sa candidature devrait se faire à l’occasion de la prochaine assemblée générale du mouvement, qui se tient ce jeudi 29 novembre au soir, avant la tenue d’une conférence de presse début décembre. Une vraie-fausse surprise de la part cette ancienne membre d’Europe Écologie-Les Verts, qui avait déjà avancé cette éventualité dans nos colonnes il y a deux mois et qui ne s’est jamais caché de ses rapports compliqués avec le maire de Toulouse.

Négociations pour un ticket avec Plancade (DVG)

Adepte de la liberté de ton, Élisabeth Belaubre, qui avait récolté 13% des suffrages sous la bannière des Verts en 2001 aux municipales de Pau face à André Labarrère, pourrait exercer son droit d’inventaire de l’époque Cohen… et ne pas partir seule dans l’affaire. En effet, toujours selon nos informations, des discussions poussées sont en cours avec Jean-Pierre Plancade, ancien président de Tisséo et ex-socialiste parti en dissidence en 2008 lors des élections sénatoriales, qui s’est déclaré candidat au Capitole récemment. Si Élisabeth Belaubre devrait faire des propositions sur l’environnement et la restauration, notamment des projets avortés par la majorité municipale actuelle, des idées neuves sur les transports en commun, réalistes économiquement, sont promises…

Si la candidature d’Élisabeth Belaubre se confirme ce jeudi 29 novembre, la gauche dans son ensemble présenterait pas moins de 4 listes : celle pilotée par Pierre Cohen, le maire sortant (PS-PRG-PCF-MRC), Antoine Maurice (Europe Écologie-Les Verts); Jean-Christophe Sellin (Parti de gauche), et, donc, Élisabeth Belaubre. Sonnant comme un désaveu supplémentaire de rassemblement au premier tour.

 

Source : Voix du Midi

http://www.voixdumidi.fr/municipales-toulouse-belaubre-va-etre-candidate-58053.html

Lire la suite