Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

En se désistant des Accords de Paris sur le climat, Donald Trump oublie la Déclaration des droits de l'Homme et de l'Humanité

5 Juin 2017, 08:44am

Publié par Corinne Lepage

En se désistant des Accords de Paris sur le climat, Donald Trump oublie la Déclaration des droits de l'Homme et de l'Humanité

En se désistant des Accords de Paris sur le climat, Donald Trump oublie la Déclaration des droits de l'Homme et de l'Humanité

La décision Donald Trump et la réplique planétaire qui en est résultée rendent évidente l'émergence de droits de l'humanité face à la volonté d'un seul homme, fut-il Président des États-Unis.

 

La décision Donald Trump et la réplique planétaire qui en est résultée rendent évidente l'émergence de droits de l'humanité face à la volonté d'un seul homme, fut-il Président des États-Unis.

 

La Déclaration des Droits de l'Homme et du Citoyen de 1789 constatait les droits naturels des humains et des citoyens (même si elle oubliait les femmes et les citoyennes) à un moment de l'histoire. C'était le grand espoir de l'abolition des privilèges et l'égalité comme fondements de la société et la nation comme le principe de toute souveraineté. En revanche, la déclaration des devoirs que souhaitait l'abbé Grégoire ne passera pas à la postérité.

 

La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme de 1948, intervenue après la barbarie fasciste et nazie, a fixé les droits intangibles de toute personne au regard des pouvoirs qui peuvent s'exercer sur elle. Elle demeure une référence juridique indispensable dans un monde où la violence, la tyrannie voire la barbarie sont se banalisent de manière alarmante.

 

Mais la question climatique et plus généralement les défis écologiques et technologiques auxquels l'humanité est aujourd'hui confrontée appellent la reconnaissance de droits pour l'humanité elle-même, tout autant que de devoirs. La guerre que Donald Trump a déclarée à l'humanité tout entière au prétexte de motifs économiques erronés est mue par des raisons profondes d'ordre idéologique. Elle appelle une réponse de la victime désignée, l'humanité. Elle s'exprime dans la volonté affirmée par le Président Emmanuel Macron de renforcer l'application des accords de Paris en coalisant les Etats et en s'appuyant sur l'Union Européenne. Elle se trouve également dans l'alliance climatique entre les états américains de Californie, New York et Washington ont formé pour appliquer les accords et se substituer à l'État fédéral.

 

La réponse se trouve également dans la Déclaration universelle des droits de l'humanité, texte adopté désormais par une dizaine de villes, un État, des régions, mais aussi des organisations de la société civile, organisations non gouvernementales, barreaux et bientôt entreprises. Cette déclaration universelle répond à la nécessité que ces droits soient reconnus au niveau international c'est-à-dire par l'Organisation des Nations Unies. Son texte a été adressé voici un an par l'ancien Président Hollande pour solenniser le droit de l'humanité à sa survie, à la préservation des ressources indispensables à la vie sur terre, à la paix et au développement. Ce droit a pour contrepartie la responsabilité des générations présentes à assumer leurs devoirs , ce qui signifie l'obligation pour ceux qui en ont le pouvoir d'assurer l'exercice des droits collectifs et des générations à venir.

La décision violente de Donald Trump a immédiatement soulevé un mouvement universel de révolte et de réprobation, y compris à l'intérieur des Etats-Unis. Cette réaction est salutaire et prometteuse. Elle démontre l'urgence de reconnaître cette charte de droits et de devoirs, qui, sous une forme souple, établira pour ce siècle, les droits et devoirs indispensables à la pérennité de notre espèce et au maintien de conditions de vie dignes et soutenables sur la planète

 

Corinne LepageAvocate, Ancienne députée européenne Cap21, ancienne ministre de l'Environnement

Source : Huffington Post

http://www.huffingtonpost.fr/corinne-lepage/en-se-desistant-des-accords-de-paris-sur-le-climat-donald-trump_a_22123087/

 

 

Commenter cet article