Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Corinne Lepage apporte son soutien aux opposants de la STEP

11 Avril 2017, 07:54am

Corinne Lepage accueillie par Joël Hartmann sur le site de la future station d'épuration.

Corinne Lepage accueillie par Joël Hartmann sur le site de la future station d'épuration.

Vendredi midi, l'ancienne ministre de l'écologie Corinne Lepage ralliée à Emmanuel Macron est venue soutenir l'association Ader Garonne Ariège qui s'oppose au projet d'une station d'épuration à Portet-sur-Garonne. Nombreux étaient les manifestants, et le soleil au rendez-vous, comme pour mieux souligner la beauté de ce site à préserver.

 

«Nous avons saisi l'opportunité de la campagne électorale pour interpeller les candidats et faire avancer notre dossier» déclare Joël Hartmann, président d'Ader. Il ajoute :

«Ce site est dans un paysage remarquable des coteaux sud toulousains ; pourquoi les élus de Portet ont-ils ce projet de Step en limite de leur commune, très loin de la partie habitée sur la rive opposée, juste sous le nez des habitants de Lacroix-Falgarde, entre deux châteaux classés ?»

 

Le terrain choisi de 7 ha en bordure d'une zone Natura 2000 et de la RNR Réserve Naturelle Confluence Garonne-Ariège, menace la biodiversité des lieux dont l'aigle botté.

Des pipelines, des pompes de relevage transporteraient les effluents sur 4 km traversant la Reserve et passant sous la Garonne, représentent un risque non négligeable.

«Outre l'aberration écologique, c'est une aberration financière de 25M€ pour le contribuable, alors qu'une solution alternative, permettrait au minimum de doubler les capacités des stations existantes pour un coût 100 fois moindre !»

 

La présidente de CAP21, avocate, est venue apporter aide et expertise à une action locale de défense de l'environnement, cause qu'elle juge parfaitement défendable. Elle s'est d'ailleurs battue avec succès contre un projet similaire au Pouldu, station balnéaire Finistère sud, qui aurait irrémédiablement enlaidi le célèbre chemin des peintres immortalisé par Gauguin.

 

Elle indique la raison de son ralliement à E.Macron ;

«Je suis venue ajouter une touche verte à l'équipe. On a un programme qui est intéressant car il est pragmatique. C'est vrai qu'il est ambitieux mais au moins, on est sûr que ce qu'il y a dedans, on peut le faire ! Et l'urgence écologique d'aujourd'hui c'est d'agir. Sortir du blabla et passer à l'acte, sensibiliser la population.»

 

Etaient également présents des élus du Sicoval et des responsables locaux de CAP21 et en Marche.

 

La Dépêche du Midi
 
Source :
 

Commenter cet article