Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Corinne Lepage : « La COP21 a été une réussite diplomatique. Mais pas climatique »

6 Février 2016, 12:12pm

Publié par Le Pays d'Auge

Corinne Lepage à Trouville, ce samedi 6 février 2016

Corinne Lepage à Trouville, ce samedi 6 février 2016

En juin dernier, François Hollande vous a confié une mission sur « Les droits de l’humanité ». Pouvez-vous expliquer en quoi cela consiste ?

Cela vise à ce que la pérennité de l’espèce humaine soit assurée. C’est un complément à la déclaration des Droits de l’homme. Ainsi, on passe de l’individuel au collectif. Le texte a été traduit dans toutes les langues représentées à l’ONU et peut ainsi servir de base sur des actions juridiques. Le lien avec la COP21 c’est la protection du climat qui est une responsabilité collective. Aujourd’hui, une association a été constituée pour que cette déclaration des Droits de l’humanité soit soutenue à l’ONU.

Tout le monde parle d’un succès de la COP21. Est-ce vraiment le cas ?

À mes yeux c’est un succès diplomatique. On a fait le maximum de ce que l’on pouvait faire. En revanche, ce n’est pas un succès climatique. Car les engagements pris ne sont pas contraignants. Ce qui est tout de même positif, c’est la mise en place d’un système d’évaluation.

Votre conférence ce samedi évoquera « l’après COP21 ». De quoi s’agit-il ?

L’axe essentiel sera de démontrer que l’action dépend de nous tous. La société civile peut et doit faire des choses. Car l’État, lui, a montré ses limites.

« Une primaire citoyenne »

Récemment, les sénateurs ont voté à une large majorité l’interdiction de l’usage des pesticides néonicotinoïdes, très dangereux pour la survie des abeilles. Quelle est votre réaction ?

J’en pense le plus grand mal. C’est inadmissible. Les sénateurs ont fait preuve d’une méconnaissance totale sur le sujet. On est là avec des gens qui ont une vision économique archaïque. Ce n’est pas parce que l’on aide une multinationale à vendre ses produits que l’économie ira mieux. C’est une vraie catastrophe et l’affaire des abeilles est très grave. Voter cette loi, c’est même criminel. Au sens moral du terme. La charte de l’environnement ne permet pas ça. Cela porte une atteinte vitale à la biodiversité et à l’humanité. Einstein (ndlr : Albert) disait d’ailleurs : « l’humanité ne peut pas vivre sans les abeilles ». J’espère maintenant que l’Assemblée nationale va adopter une position plus sage.

Avec les réserves d’actifs, la loi sur la biodiversité facilite t-elle la marchandisation de la nature ? La biodiversité est-elle devenue un bien marchand ?

Non je ne crois pas. Il y a un problème éthique. On vit dans une société où ce qui n’est pas évalué vaut zéro. Donc c’est mieux que de ne pas l’évaluer du tout.

Quel regard avez-vous aujourd’hui sur la politique actuelle ? Environnementale d’abord, puis globale ?

Sur l’environnement j’ai un jugement pondéré. Les lois sur la transition énergétique et sur la biodiversité sont plutôt positives. […] Je suis pour une taxe carbone, autrement dit une éco-taxe, mais pas de la façon dont cela a été fait précédemment. D’ailleurs, la loi sur cette éco-taxe existe toujours. Le gouvernement devrait prendre ses responsabilités. Et de façon plus générale, je suis assez critique sur le fonctionnement de la classe politique. Les Français aspirent à une autre manière de faire de la politique.

Seriez-vous prête à vous engager de nouveau en politique ?

Je ne suis plus élue, mais je suis toujours une femme engagée. Je travaille avec d’autres sur la mise en place d’une primaire citoyenne pour présenter un candidat de la société civile aux prochaines présidentielles. Je veux que cela soit mis en place pour défendre des projets qui ne sont pas défendus par les politiques.

Si François Hollande vous demandait d’intégrer le gouvernement lors d’un remaniement, vous iriez ?

La question ne se pose pas. Surtout à un an de la Présidentielle.

Où en est votre mouvement CAP21 ?

C’est devenu CAP21-Rassemblement citoyen avec deux collèges : un politique et un citoyen. Nous avons des élus et comme je le disais, nous travaillons à des primaires citoyennes.

Propos recueillis par Richard DUVAL

 

Source :  Le Pays d'Auge

http://www.lepaysdauge.fr/2016/02/06/corinne-lepage-la-cop21-a-ete-une-reussite-diplomatique-mais-pas-climatique/

 

Commenter cet article