Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Stéphane Gemmani : « Nous devons partir avec Jean-Jack Queyranne »

23 Septembre 2015, 05:00am

Publié par Stéphane Gemmani

« Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas besoin de la politique pour vivre. Je connais la vraie vie. Et pour cette liste, Queyranne a justement montré un vrai esprit d’ouverture, une envie de renouvellement », assure Stéphane Gemmani.

« Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas besoin de la politique pour vivre. Je connais la vraie vie. Et pour cette liste, Queyranne a justement montré un vrai esprit d’ouverture, une envie de renouvellement », assure Stéphane Gemmani.

L’ancien élu grenoblois Stéphane Gemmani (Cap 21) annonce qu’il sera présent sur la liste iséroise du socialiste aux régionales de décembre. Et il nous dit pourquoi.

Stéphane Gemmani n’est plus, depuis les dernières municipales, élu de Grenoble. Mais il est toujours impliqué en politique au sein du petit parti de Corinne Lepage “Cap21/Rassemblement citoyen”, en tant que vice-président national.

Et alors que se profilent des élections d’importance, à savoir les régionales des 6 et 13 décembre, le Grenoblois – qui est devenu chauffeur de bus à la Tag – est partant pour une nouvelle campagne.

« Un vrai esprit d’ouverture »

Après avoir travaillé avec l’équipe municipale de Destot, ce centriste se dit prêt à intégrer la liste d’un autre socialiste, Jean-Jack Queyranne. « Nous devons partir avec Jean-Jack Queyranne, les discussions ont bien avancé, et je serai présent sur la liste iséroise », assure-t-il, avant de préciser qu’il ne connaît pas encore son numéro.

Mais pourquoi cet engagement ? « On vit actuellement une période inédite, avec une extrême droite forte, dont les idées sont parfois reprises par des partis de droite plus traditionnelle. Moi, petit-fils d’immigrés ayant fui le fascisme italien, cette situation m’inquiète. J’ai donc envie de contribuer à porter de vraies valeurs dans cette grande Région Auvergne/Rhône-Alpes. Je ne suis pas un politicien, je n’ai pas besoin de la politique pour vivre. Je connais la vraie vie. Et pour cette liste, Queyranne a justement montré un vrai esprit d’ouverture, une envie de renouvellement. Par ailleurs, nous nous retrouvons sur de nombreux points, comme l’accueil des migrants ou la politique environnementale. Je suis un environnementaliste de longue date mais je ne supporte pas les postures d’Europe-Écologie-Les Verts toujours hostile aux grands projets, comme Center parcs, le Lyon-Turin, uniquement par idéologie. Alors qu’il y a des moyens de faire évoluer les projets, si on le veut vraiment. L’environnement ne doit pas s’opposer à l’économie. »

Mais que dit Stéphane Gemmani de ces anciens collègues grenoblois du MoDem qui souhaitent partir avec la liste du Républicain Laurent Wauquiez ? Pas du bien, évidemment… « Le MoDem est devenu un vrai parti d’opportunistes. Certains, qui ont participé au mandat Destot, s’imaginent maintenant dans l’exécutif de Laurent Wauquiez. Tout ça, parce que le PS traverse une mauvaise phase. Ce manque de constance est incroyable ! Quand j’ai quitté le MoDem, il y a plusieurs années, on m’a tapé dessus parce que je dénonçais cela. Aujourd’hui, ironie du sort, beaucoup de déçus du MoDem viennent me dire que j’avais raison… »

Commenter cet article