Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

François Hollande confie à Corinne Lepage la mission de préparer une Déclaration des droits de l’Humanité

7 Juin 2015, 15:43pm

Publié par Audrey Chauvet

L'ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage à l'Elysée le 27 novembre 2014

L'ex-ministre de l'Environnement Corinne Lepage à l'Elysée le 27 novembre 2014

François Hollande veut réussir le rendez-vous écolo de son quinquennat. En prévision du sommet des Nations unies sur le climat (COP21) qui se tiendra à Paris à la fin de l’année, le Président a mandaté Corinne Lepage pour préparer une Déclaration universelle des droits de l’Humanité.

Après les droits de la personne, les droits de l’Humanité

Dans la lettre de mission adressée à l’ex-ministre de l’Ecologie ce jeudi, que 20 Minutes a pu consulter, François Hollande rappelle les propos qu’il avait tenus lors de la conférence environnementale, en novembre dernier : « Après les droits de la personne, nous allons poser les droits de l’Humanité, c’est-à-dire le droit pour tous les habitants de la Terre à vivre dans un monde dont le futur n’est pas compromis par l’irresponsabilité du présent », avait déclaré le Président de la République.

Conférence environnementale : Les tops et les flops de l’écologie sous François Hollande

Corinne Lepage, aujourd’hui présidente du Rassemblement citoyen-Cap21, va devoir formuler des recommandations pour cette déclaration universelle qui pourrait compléter la Déclaration des Droits de l’homme adoptée en 1948 aux Nations unies. « Ces recommandations se traduiront dans la rédaction d’un texte de base qui sera ensuite discuté au niveau politique », explique Corinne Lepage.

 

« Un vrai consensus international »

Pour mener à bien sa mission, Corinne Lepage pourra s’appuyer sur les travaux existants, en France et dans le monde. « Pour les sommets sur le climat de Rio ou de Johannesburg, des préambules avaient émergé mais pas vraiment de déclarations, poursuit-elle. Nous sommes maintenant à un moment où, même s’il est toujours difficile d’arriver à des solutions concrètes pour lutter contre le changement climatique, il y a un vrai consensus international sur le fait qu’il est temps d’agir. »

Conférence climat à Paris : A-t-on une chance d’aboutir à un accord international ?

S’il est encore très incertain que le monde parvienne à se mettre d’accord sur des engagements de réduction des émissions de gaz à effet de serre, le projet de Déclaration des droits de l’Humanité pourrait être une manière de sortir la tête haute de la COP21. « Cela va au moins lancer un processus pour qu’il y ait quelque chose de tangible qui sorte de la conférence, estime Corinne Lepage, mais le temps manquera pour que le texte soit adopté dès la COP21. » Sur le fond du texte en revanche, l’ex-députée européenne est optimiste : « J’ai quelques idées. Et je pense que sur la question de la pérennité de l’humanité, on peut se mettre d’accord. »

Cousteau refait surface

L’idée d’une telle déclaration n’est pas récente : le Commandant Cousteau avait lancé, dès 1979, l’idée d’une déclaration des droits des générations futures, mais malgré des millions de signatures dans le monde, seule l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco) s’était inspirée de l’idée pour rédiger, en 1997, sa propre Déclaration sur les responsabilités des générations présentes envers les générations futures.

 

Audrey Chauvet
 

@Audrey_Cha

Journaliste à 20 Minutes et blogueuse culottée sur 20minutes.fr

 

Source : 20Minutes

http://www.20minutes.fr/planete/1625463-20150607-francois-hollande-confie-corinne-lepage-mission-preparer-declaration-droits-humanite

Commenter cet article