Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

APRES LE FLEAU DE DIEU ATTILA, LE FLEAU DE L'ECOLOGIE,

3 Novembre 2014, 08:30am

Publié par Frédéric BOUCHAREB

https://scontent-b-vie.xx.fbcdn.net/hphotos-xpa1/v/t1.0-9/p350x350/7613_681884388587186_2346903713242597093_n.jpg?oh=7599ffd5cfdf6e7b7ca216dbdd63c076&oe=54AAD0C4

René DUMONT, agronome pacifiste et père de l'écologie en France, avait probablement imaginé tous les périls s'agissant des atteintes à l'environnement, tous sauf un: les hordes dévastatrices.

Sans doute pensait-il que quinze siècles après le “fléau de dieu” incarné par le tristement célèbre ATTILA, il n'était pas possible d'imaginer l’émergence d'un “fléau de l'écologie”, d'essence violente et totalement extrinsèque aux problématiques environnementales.

Comment est-il possible en France, en 2014, de manifester une opposition à un programme politique en détruisant le bien public ou en s'en prenant aux forces de l'ordre avec un tel déchaînement?

Ces faux écolos mais vrais hooligans sont une honte pour la République et ils ne représentent en rien les écologistes élus ou militants associatifs qui se battent au quotidien pour un idéal qui devrait être le plus rassembleur possible.

Rémi Fraisse, humble militant de France Nature Environnement, n'avait rien de semblable avec ceux qui ont lamentablement fait parler d'eux à Nantes et à Toulouse.

Aujourd'hui, il est faux de penser que l'écologie représente un projet de vie bohème, accessoire et condamné dans le temps.

Les Français y sont de plus en plus sensibles, pourtant, nos gouvernements semblent totalement dépassés, impuissants voir tétanisés lorsque des sujets environnementaux sont sur la table de négociations. Cet aveuglement ne doit pas perdurer.

Les projets de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, du barrage de Sivens ou bien encore de l'écotaxe et du gaz de schiste nous le démontrent au quotidien.

L'écrivain et moraliste Luc de Clapier de Vauvenargues ne disait-il pas(propos sans doutes prémonitoires):

“La liberté est incompatible avec la faiblesse”.

Quand nos gouvernants démocratiquement élus, prendront-ils avec rigueur, lucidité et professionnalisme la mesure des enjeux immédiats?

Faire un pas en avant, puis un pas en arrière, n'a jamais fait avancer personne.

Frédéric BOUCHAREB

Dr Vétérinaire

Vice-Président de CAP 21

Commenter cet article