Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Une loi de prolongation du nucléaire #LTE

3 Octobre 2014, 17:09pm

Publié par DNA

Corinne Lepage

Corinne Lepage

Votre livre, L’État nucléaire , sonne comme un aveu d’impuissance …

«Ce n’est pas un aveu d’impuissance, je pense qu’on peut faire autrement. Mais dans l’organisation actuelle, s’il n’y a pas de modification des rapports de force, il ne se passera rien. »

Réduire la part du nucléaire comme le prévoit le projet sur la transition énergétique ne sert à rien ?

« On le dit, mais on ne va pas le faire. Quels sont les moyens que se donne l’État ? Aucun. »

L’objectif de 34 % d’énergie d’origine renouvelable à l’horizon 2025 n’est pas réaliste ?

« Les Grenelle 1 et 2 fixent des objectifs à 23 % d’énergie renouvelables dans le mix énergétique d’ici 2020. En 2014, on est encore à 16 %. Tout le monde sait qu’on n’y arrivera pas. Là, on nous dit 34 %. C’est très réaliste, compatible avec ce qui se fait ailleurs en Europe, compatible avec nos engagements européens. Mais on fait comment ? Il y a un problème de logique économique, parce qu’on maintient l’idée qu’il faut continuer à réinvestir sur le nucléaire. Implicitement, cette loi est une loi de prolongation du nucléaire. Il y a des objectifs à 2050 sur les énergies renouvelables, sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre, sur la réduction de la consommation énergétique, mais rien sur le nucléaire à part cet horizon à 2025. Admettons qu’on soit à 50 % en 2025. En 2030, on est à quoi ? À 45 ou 55 ? On n’en sait rien. »

Ségolène Royal n’a donc aucune chance d’y arriver ?

« Elle est très déterminée, mais elle est un peu seule. Elle joue assez finement. Elle essaie de ne pas braquer les projecteurs sur ce sujet-là parce qu’elle sait que sa marge de manœuvre est très étroite. »

S’éloigner du « tout nucléaire », c’est possible ?

« Il y a dans la loi des choses qui permettent de le faire, à condition qu’elles soient renforcées. Je pense au volet de la décentralisation énergétique. Si on donne réellement aux collectivités locales et aux individus la possibilité de produire leur électricité et de la gérer, c’est fini pour le nucléaire en France. C’est pour ça qu’ils essaient de multiplier les verrous. En Allemagne, 50 % de la production d’électricité est détenue par des particuliers ou des collectivités, pas par des grandes entreprises. C’est une relance de l’activité économique locale formidable. Le jour où vous aurez 250 000 emplois dans le renouvelable et l’efficacité énergétique et seulement 90 000 dans le nucléaire, on parlera différemment. »

L’État nucléaire , Corinne Lepage (Albin Michel).

 

Source : Dernières nouvelles d'Alsace

http://www.dna.fr/politique/2014/10/01/une-loi-de-prolongation-du-nucleaire

Commenter cet article

André Teissier du Cros 04/10/2014 11:44

En bon ingénieur français j'étais pro nucléaire jusqu’à Fukushima.
Des arguments japonais et allemands m'ont convaincu que le nucléaire est éminemment dangereux ne fut-ce que pour une raison: Quand un accident frappe une usine produisant une énergie quelconque (Barrage de Malpasset, incendie partant d’une raffinerie de pétrole vétuste, etc.) et cause un cataclysme souvent meurtrier, le cataclysme s’arrête avec l’accident, et il ne reste qu'a réparer les dégâts et enterrer les morts.
Mais quand l'accident a lieu en raison d'une défaillance nucléaire, le cataclysme ne fait que commencer avec la défaillance, et nul ne sait quand et comment il finira. Ainsi la catastrophe de Fukushima n'est pas du tout finie.
Maintenant, le livre de Corinne Lepage m’a rendu conscient d’un nouvel argument: elle démontre dans son livre comment, en France, tout débat public sur l’énergie nucléaire en présence d'experts vraiment indépendants et objectifs ne peut jamais suivre son cours. Elle en connait les acteurs et les scénarios sur le bout des doigts. C’est pour cela que je pense que chaque Français doit lire son livre.

Le RC-TMP 04/10/2014 14:56

Bonjour,

Nous vous remercions pour votre témoignage.

Nous apprécions aussi d'avoir pour lecteur un si éminent citoyen
http://www.editions-harmattan.fr/index.asp?navig=auteurs&obj=artiste&no=18198


Cordialement
Le RC-TMP