Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

L’infiltré de la République

12 Octobre 2014, 09:51am

Publié par Nicolas Richen

 

 

 

Comment expliquer une telle emprise du lobby nucléaire ? Les raisons sont nombreuses d’après Corinne Lepage : des conflits d’intérêts entre le secteur public et le secteur privé à la pelle, une Autorité de la sûreté nucléaire tout sauf impartiale, l’absence de commission indépendante, le cumul des mandats chez les élus et les patrons d’entreprise, ainsi que le manque d’indépendance des médias dominants. Et la liste n’est pas exhaustive…

D’après l’auteure de L’État nucléaire, le lobby des « nucléocrates » tente à tout prix d’étouffer un débat de fond sur l’avenir du nucléaire en France. Passer sous silence le coût du nucléaire futur et maintenir le doute quant aux énergies propres et sûres dans l’opinion publique font partie de ses stratégies. Combattre sur le plan juridique les énergies renouvelables en France en est une autre. Corinne Lepage souligne également que les deux plus grandes entreprises d’électricité au monde, GDF Suez et EDF (financées en partie par l’État français), investissent principalement dans les énergies renouvelables à l’étranger, mais continuent de prôner le tout-nucléaire en France.

Fessenheim, le déni du risque ?

L’essai est paru quelques jours avant la publication d’un rapport parlementaire estimant que la fermeture de la centrale de Fessenheim devrait être reportée pour des raisons financières [François Hollande avait promis la fermeture de cette centrale vieillissante fin 2016]. De son côté, Corinne Lepage met en avant « le cumul invraisemblable de risques » d’une centrale initialement construite pour durer jusqu’en 2007. Elle insiste aussi sur le fait qu’EDF a refusé de faire des travaux en raison du «  caractère trop onéreux de ces investissements ». L’ancienne députée européenne croit qu’EDF s’oppose symboliquement à la fermeture de la centrale Fessenheim pour « affirmer son pouvoir sur le politique » et ainsi être en mesure de doubler la durée de vie de son parc électronucléaire.

LEPAGE, Corinne, L’État Nucléaire, Éditions Albin Michel, 2014, 235 p.

LEPAGE, Corinne, L’État Nucléaire, Éditions Albin Michel, 2014, 235 p.

Nicolas Richen

 

Source :  Buzzles

http://buzzles.org/2014/10/11/linfiltre-de-la-republique/

 

Commenter cet article