Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Gare à la mémoire !

3 Mars 2014, 14:15pm

Publié par Elisabeth Belaubre

Gare à la mémoire !
Gare à la mémoire !


Je participe à la Commission «Eau et Assainissement» de la Communauté Urbaine. Au hasard d'une réunion, je découvre qu'il existe deux manières de traiter l'eau pour la rendre potable : la «floculation par des sels de Fer», ou la «floculation par des sels d'Aluminium».
J'apprends qu'on traite l'eau des Toulousains avec des sels d'Aluminium.
L'Aluminium est un élément toxique. De plus, comme chacun sait, il est reconnu comme favorisant la maladie d'Alzheimer, et cette maladie progresse de manière très inquiétante.
Voyons le problème : La technique aux sels d'Aluminium a été choisie par les ingénieurs et techniciens de l'eau (de Véolia, puisque c'est cette Société privée qui traite l'eau des Toulousains). Ça me paraît tout de même un peu étonnant qu'une décision technique comme celle-là, qui risque de poser un problème de santé publique, n'ait pas été soumise à l'accord des élus.
Comme je demande à me saisir du problème, on me fait passer les informations utiles (avis techniques, rapports de colloques sur le sujet etc.) et je comprends qu'aucune raison économique ou technique n'empêche de choisir la floculation au Fer, non toxique.

Mon avis d'adjointe en charge de la Santé environnementale est clair : C'est cette méthode au Fer qu'il faut utiliser.
Je demande que la Commission «Eau et assainissement» se prononce sur ce sujet. Comme le Président de la Commission est seul à décider de l'ordre du jour, et comme le Maire Pierre Cohen n'a même pas idée que ce genre de question puisse se poser, ma demande n'aboutit pas !
Pourquoi ? Ça les embête de parler de ça ? Pas de réponse, comme d'habitude.
Ainsi la question n'a pas été abordée politiquement, la Commission n'a pas débattu, et la floculation aux sels d'Aluminium est restée un choix technique. Circulez, y a rien à voir !
Je dis qu'il faut abandonner ce fonctionnement technocratique irresponsable, et obliger les élus à s'impliquer personnellement dans toutes les décisions politiques qui sont aujourd'hui traitées comme de simples choix techniques laissés soit aux services municipaux, soit pire encore, à des entreprises privées à qui on délègue le travail !
Les élus ont des obligations envers vous, Toulousains. Vous devez être plus exigeants avec eux. Aujourd'hui, c'est par votre vote que vous pouvez exprimer cette exigence !
Par ailleurs, parce que l'eau n'est pas une marchandise mais un Bien Public particulièrement sensible et vital, elle ne doit pas être confiée à une entreprise privée, mais remise en Régie municipale au plus vite (dès 2015, c'est possible). En plus, ce sera moins cher.
En attendant, les Toulousains boivent de l'eau qui contient de l'Aluminium, «à des doses inférieures au maximum autorisé», on me rassure !
Les élections municipales, c'est donc aussi l'occasion pour les Toulousains de donner leur avis sur ce traitement de l'eau potable...
Car malgré l'Aluminium, n'oubliez-pas : Le 23 mars, on vote !

Commenter cet article