Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Municipales 2014 : Elisabeth Belaubre veut « rendre possible ce qui est nécessaire » à Toulouse

17 Février 2014, 21:23pm

Publié par Audrey Sommazi

Elisabeth Belaubre en conférence de presse le 14 février 2014 au 27 rue Palaprat Toulouse

Elisabeth Belaubre en conférence de presse le 14 février 2014 au 27 rue Palaprat Toulouse

La troisième adjointe au maire en charge de la santé environnementale et de la restauration scolaire mène campagne pour les municipales au nom du Rassemblement citoyen, mouvement fondé par Corinne Lepage.

 

La liste du Rassemblement citoyen n’est pas bouclée. Elle devrait l’être au 6 mars, date à laquelle les candidats déposent leurs 69 noms, a assuré Elisabeth Belaubre confiante, la candidate au fauteuil de maire. Ce vendredi 14 février, elle a convié la presse pour présenter une trentaine de « projets concrets », quelques heures avant son premier meeting dans le quartier de Lafourguette. « Toulouse est une ville de riches. Il faut arrêter le grand gaspillage et se concentrer sur les priorités », a-t-elle martelé, avant d’épingler le bilan de la mairie sortante. Cette dernière « a pensé au rayonnement international de Toulouse mais a oublié ses habitants ».

Elisabeth Belaubre envisage alors « de changer les relations entre les élus et les Toulousains, de changer de gestion, de changer d’ambition pour le mieux vivre et pour l’emploi ». Néanmoins, si elle n’est pas élue, elle vise le poste d’adjointe à l’éducation dans l’équipe… de Pierre Cohen. « Le maire sortant sera obligé de me faire des appels du pied. On discutera sérieusement et il fera amende honorable sur les 30 points », affirmait-elle.

Transports et repas bio au programme

Dans cette course pour le Capitole, les transports occupent une large place dans les débats actuels. « Ecologiste convaincue », Elisabeth Belaubre, qui a claqué la porte à EELV en raison de « l’inertie de son exécutif », prône le développement des transports en commun dans son programme dont le slogan est « Rendre possible ce qui est nécessaire ». « Contrairement au métro et au tramway qui sont long à réaliser et coûteux, un maillage de microbus de neuf places, peu polluants, dans les quartiers et les villes environnantes permettrait aux Toulousains de rejoindre une station de métro ou de tram, et donc de désengorger le périphérique ».

De plus, celle qui, au cours de son mandat de 3e adjointe chargée de la santé environnementale et de la restauration scolaire, a introduit 33 % de produits bio dans les cantines a estimé que ce bilan était « très satisfaisant », mais insuffisant. « Nous aurions duû arriver à 100%. Aussi, je m’engage à créer une légumerie dans chaque cuisine pour la préparation de repas avec des produits frais et bio ». De fait, elle relancerait « la ceinture maraichère bio autour de Toulouse, pourvoyeuse d’emplois.
Audrey Sommazi

 

Source : ToulEco

http://www.touleco.fr/Municipales-Elisabeth-Belaubre-veut-rendre-possible-ce-qui-est,12806

 

Cet article a fait l'objet de commentaires, dont celui-ci :

 

Le 18 février à 10:44 , par Belaubre

 

Bonjour, et merci pour votre article.
 

Je n’ai jamais pensé que Toulouse était « une ville DE riches ». Ce que je dis c’est que Toulouse est une VILLE RICHE.
Et le contenu même du texte que vous présentez montre bien que mon soucis est que cette ville riche ne se préoccupe pas assez de ses habitants. Les moyens que la ville dépense au rayonnement économique international de quelques filières pré-sélectionnées (aérospatiale, aéronautique, etc.) doivent être réorientées vers une économie locale non délocalisable au service du développement de l’emploi pour tous les projets créateurs de PME et TPE.
C’est à cela que la ville doit se consacrer. L’emploi est une priorité que nous portons au coeur de l’ensemble de nos projets.

 

Elisabeth Belaubre

 

Commenter cet article