Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

Elisabeth Belaubre entre en scène à Lafourguette

16 Février 2014, 21:11pm

Publié par Juliette Pousson

Elisabeth Belaubre sur scène à la salle des fêtes de Lafourguette le 14 février 2014 déclare son amour pour la démocratie
Elisabeth Belaubre sur scène à la salle des fêtes de Lafourguette le 14 février 2014 déclare son amour pour la démocratie

Elisabeth Belaubre sur scène à la salle des fêtes de Lafourguette le 14 février 2014 déclare son amour pour la démocratie

Le premier des cinq meetings de la candidate du Rassemblement Citoyen s’est déroulé vendredi soir. Un rendez-vous en petit comité.

5 meetings ? « Il faut en avoir envie et jouer le jeu » concède Elisabeth Belaubre. Le rendez-vous est fixé à la salle des fêtes de Lafourguette, vendredi 14 février. Peut-être est-ce l’effet de la Saint Valentin mais les médias ont boudé le discours de la candidate du Rassemblement Citoyen aux municipales. Déjà ignorée par le sondage BVA en janvier dernier, la candidature d’Elisabeth Belaubre peine à attirer les projecteurs. L’ambiance est conviviale et assez confidentielle à l’image de la campagne de la 3ème adjointe de Pierre Cohen.

Bises et poignées de mains, les invités arrivent au compte-goutte et entament les discussions. Sur près de 70 sièges, une trentaine sont occupés par les soutiens d’Elisabeth Belaubre. Les autres sont vacants. « Merci d’avoir répondu présents » lance la candidate, dont le chemisier blanc contraste avec la grande scène sombre qui l’entoure. « Pourquoi je me suis lancée dans cette aventure qui peut paraître surprenante pour une adjointe au maire ? Car je suis sûre que l’on peut faire mieux. »

Belaubre 14 février 2

Face à son public, la candidate insiste sur son expérience au Capitole

A la tribune, l’une des colistières entame alors la lecture d’une « chronique du Capitole ». Ces textes, écrits par la candidate et son époux à la manière d’un journal intime n’épargnent pas Pierre Cohen. Un moyen original aussi, pour la candidate d’illustrer aux travers d’exemples ses difficultés de cohabitation avec le maire socialiste. Au menu de la « chronique » lue vendredi soir et intitulée « La Rumba du Pinceau », son opposition à des travaux de peinture d’un incinérateur ; travaux qui auraient couté plus d’un million d’euros. « Je crois que cet argent aurait pu être utilisé différemment » explique celle qui se présente comme « l’adjointe qui met les pieds dans le plat. » Applaudissements nourris de la modeste assemblée.

 « Appuyer sur le bouton »

Au centre de la scène, Elisabeth Belaubre énonce les 11 axes de son programme tandis que le micro émet des ultrasons désagréables. « La technologie est contre moi ! » sourit-elle. Les ennuis techniques plus ou moins terminés, la candidate s’engage dans les propositions : « Si je suis élue, il suffit d’appuyer sur le bouton, et c’est en marche. » Le bio, les énergies renouvelables, les rapports entre le maire et les Toulousains à changer, ou encore l’usine Herakles à déménager, la candidate enchaîne et insiste sur son expérience et sa connaissance des dossiers. Pierre Cohen en prend pour son grade. Les relations entre la candidate et le maire ne sont pas au beau fixe : « Il ne m’a pas saluée au dernier Conseil municipal, et a confié un projet qui devait me revenir à une autre personne. »

Elisabeth Belaubre s’arrête après plus d’une heure de discours. Faute de presse, c’est directement avec ses soutiens qu’elle se prête au jeu des questions-réponses. Premier meeting terminé pour la candidate aux municipales, et une liste de colistiers qui reste toujours à finaliser. Seuls six d’entre eux sont présents, dont Vincent Belaubre, son époux. « Vous comprenez bien que je n’ai pas pu rester à côté et ne rien faire. Sa candidature a bouleversé toute la maison », termine-t-il en riant au milieu de la petite assistance. « Intègre », sans doute le mot qui revient le plus à la bouche des sympathisants d’Elisabeth Belaubre quand ils parlent de « leur » candidate.

Place aux jus d’orange et aux remerciements. Entre famille et amis, principalement.

Juliette Pousson

 

Source : Capitole(s) 2014

http://capitole2014.com/2014/02/16/elisabeth-belaubre-entre-en-scene-a-lafourguette/

Commenter cet article