Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Cap21/LRC Toulouse

La ville de Mouans-Sartoux et Unplusbio invités au cœur des cantines de Toulouse

26 Novembre 2013, 20:08pm

Publié par Un plus Bio

Elisabeth Belaubre (à g.), l’élue de Toulouse en charge de la restauration municipale, nous a accueillis avec une grande gentillesse et une solennité qui nous a touchés.

Elisabeth Belaubre (à g.), l’élue de Toulouse en charge de la restauration municipale, nous a accueillis avec une grande gentillesse et une solennité qui nous a touchés.

Apprendre à mieux se connaître et tisser des liens féconds, voilà une des raisons d’être d’Unplusbio. Et la semaine dernière, c’est à Toulouse qu’une réunion de grande qualité a permis de croiser des savoir-faire et de nouveaux points de vue sur la restauration collective bio. Élisabeth Belaubre, élue écologiste de la ville de Toulouse, a invité Gilles Pérole, son homologue en charge de l’éducation à Mouans-Sartoux (Alpes-Maritimes) ainsi que les membres d’Unplusbio (la présidente Catherine Brette et les deux salariés Stéphane Veyrat et Juliette Sermage) à venir voir de près comment fonctionne la restauration scolaire de la quatrième ville de France. Une restauration exemplaire, en régie directe, qui dessert plus de 30% de produits bio à quelque 30000 convives quotidiens avec un accent particulier mis sur l’approvisionnement local. L’élue de la ville rose était venue quelques semaines auparavant à Mouans-Sartoux visiter la régie agricole municipale dont le fonctionnement tourne désormais à plein.

Un petit tour au coeur de la cuisine centrale. Ici la zone de stockage des denrées dont 30% sont bio.

Un petit tour dans les coulisses de la cuisine centrale. Ici la zone de stockage des denrées dont 30% sont bio.

C’est de cet exemple qu’Elisabeth Belaubre souhaite s’inspirer pour le reproduire à l’échelle bien supérieure d’une régie agricole toulousaine de près de… 300 hectares. Légué par d’anciens propriétaires à la commune en 1976, ce domaine de Candie est en effet devenu le premier agriculteur de Haute-Garonne en même temps qu’une ferme municipale en milieu urbain qui produit, pour le moment, des céréales et du vin. Lieu de promenade, poumon vert de la ville et zone de production agricole, ce lieu étonnant est porteur d’avenir. Cette année, il est arrivé au terme d’une reconversion de trois ans vers l’agriculture biologique. Avec un peu d’ambition, il pourrait bientôt faire pousser des tonnes de légumes en direction de la cuisine centrale.

Le domaine de Candie, aux portes de la ville, est une ferme municipale qui produit du vin, des céréales et, qui sait bientôt, des légumes pour l'ensemble de la restauration municipale.

Le domaine de Candie, aux portes de la ville, est une ferme municipale qui produit du vin, des céréales et, qui sait bientôt, des légumes pour l’ensemble de la restauration municipale.

C’est du moins l’ultime espoir d’Elisabeth Belaubre dont le combat, toujours pragmatique, a déjà permis de remporter une victoire contre les OGM bannis de l’alimentation des animaux qui entrent dans la composition des menus toulousains. Privilégier les circuits courts est une autre exigence: l’élue planche actuellement sur l’approvisionnement en viande bovine bio produite dans le département.

Dans la grande cuisine centrale, le personnel s'affaire à la préparation de quelque 30 000  repas.

Dans la grande cuisine centrale, le personnel s’affaire à la préparation de quelque 30 000 repas.

Dynamique, l’avenir toulousain de la restauration publique est aussi en construction. La grande cuisine centrale, déjà ancienne, devrait faire l’objet d’un programme de rénovation. A ce propos, l’élue écologiste suit de près les messages de Mouans-Sartoux et d’Unplusbio qui rappellent combien une rélfexion sur la « décentralisation » des cuisines peut être intéressante. Nous en avons ainsi profité pour décrire l’expérience du Gard qui relocalise des cuisines autonomes au sein des collèges. Mais là, nous étions déjà entrés dans la sphère d’enjeux politiques et financiers locaux. Modestes, nous avons préféré rester sur le palier !

 

Source : Un plus Bio

http://www.unplusbio.org/la-ville-de-mouans-sartoux-et-unplusbio-invites-au-coeur-des-cantines-de-toulouse/

Commenter cet article